Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Reach : deux nouvelles substances classées extrêmement préoccupantes

Risques  |    |  Anne-Sophie Luchez  |  Actu-Environnement.com

L'Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé, lundi 15 juin, l'ajout de deux substances à la liste candidate des substances extrêmement préoccupantes (SVHC). Substances reconnues comme ayant des effets graves et souvent irréversibles sur la santé et l'environnement.

Ces deux substances sont les suivantes :

  • 1,2-benzenedicarboxylic acid, di-C6-10-alkyl esters; 1,2-benzenedicarboxylic acid, mixed decyl and hexyl and octyl diesters
  • 5-sec-butyl-2-(2,4-dimethylcyclohex-3-en-1-yl)-5-methyl-1,3-dioxane [1], 5-sec-butyl-2-(4,6-dimethylcyclohex-3-en-1-yl)-5-methyl-1,3-dioxane [2]

La première est considérée comme ayant des effets toxiques sur la reproduction. Quant à la seconde, elle rentre dans la catégorie des substances très persistantes et très bioaccumulables.

L'Agence européenne a fondé sa décision d'inclure ces deux substances sur la liste candidate sur propositions de la Suède et des Pays-Bas. Les Etats membres peuvent en effet proposer l'identification d'une substance comme préoccupante, tout comme l'Echa. Cette procédure est mise en œuvre dans le cadre du règlement Reach, qui vise à garantir que les risques résultant de l'utilisation de telles substances sont maîtrisés.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Droit de l'énergie : votre conseil à distance et à l'international Energie-legal