Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les industriels de l'électronique veulent recycler leurs emballages en polystyrène expansé

Déchets  |    |  P. Collet

La Fédération des industries électriques, électroniques et de communication (Fieec), qui rassemble 27 organisations professionnelles des industries électrotechnologiques, annonce s'engager dans le développement de la collecte et du recyclage des emballages industriels, commerciaux et ménagers, en polystyrène expansé (PSE) d'ici au 1er janvier 2025. Le 24 janvier, la fédération a signé la feuille de route du projet Créa-Styr lancé fin 2021 par Elipso, l'association professionnelle représentant les fabricants d'emballages en plastique et d'emballages souples.

En outre, « la Fieec se félicite de l'adoption du nouveau cahier des charges de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) d'emballages ménagers qui inclut dorénavant le PSE dans les objectifs de collecte et de recyclage ».

Incorporer 30 % de polystyrène recyclé en 2026

La Fieec explique chercher à réduire les emballages en PSE là où les applications le permettent. Mais « une suppression complète pour certains secteurs de la filière n'apparaît pas comme adaptée à ce jour au regard du manque de solution alternative assurant une protection adéquate des produits », estime la fédération. En l'occurrence, les emballages en polystyrène « restent indispensables à de multiples équipements, tels que les pompes à chaleur, certains équipements électroménagers ou encore les équipements médicaux ».

Son engagement dans le projet Créa-Styr répond à l'interdiction des emballages ne disposant pas de filière opérationnelle de recyclage d'ici au 1er janvier 2025. Le projet doit permettre « de tendre vers 100 % des emballages en polystyrène extrudé (barquettes de viande, de poisson, de fromage…) et PSE (calage, caisse marée…) collectés et valorisés en France », explique Elipso.

La feuille de route prévoit notamment d'évaluer les conditions de recyclage du PSE et XPS avec les autres emballages en polystyrène, comme les barquettes et les pots. Étape importante : mi-2024, le modèle économique de ce recyclage doit être validé. L'objectif étant, au-delà du lancement d'une filière l'an prochain, d'atteindre un taux moyen d'incorporation de polystyrène recyclé de 30 % dans les emballages, hors contact alimentaire, en 2026.

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

COMPACT+ : modernisations de sites et projets d'implantation complexes Pellenc ST
Accompagne de votre démarche Économie circulaire et RSE Eurofins Environnement France