En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les ministres des pêches européens repoussent l'entrée en vigueur du plan de sauvegarde du thon

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Alors que la Commission européenne souhaitait mettre en œuvre dès cette année le plan de conservation des thonidés présenté par la CICTA fin 2006, il semblerait que les États membres ne soient pas si coopératifs. Pour entrer en vigueur, ce consensus devait être acté par le conseil des ministres des pêches européen en avril. Il a été reporté une première fois en mai et vient une fois de plus d'être reporté en juin. Pour Greenpeace, ce nouveau report par le conseil des ministres des pêches n'a aucun sens car en juin la saison sera bien entamée et selon toute vraisemblance les quotas seront atteints voire dépassés. En fait, tous les acteurs de la décision politique rivalisent d'imagination pour ne rien décider et ce faisant ils cèdent aux pressions du lobby de la filière thônière et aux autorités nationales des grands pays pêcheurs avec en tête, la France et l'Italie, s'insurge Stéphan Beaucher chargé de la campagne océan de Greenpeace France. Selon les dispositions de la CICTA, l'Union européenne pourra pécher 16.779 tonnes de thon pour 2007. La Commission a procédé au partage entre les Etats membres. Les trois pays les plus impliqués que sont l'Espagne, la France et l'Italie ne devraient pas pécher plus de 5.568 tonnes, 5.493 et 4.336 tonnes respectivement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager