En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La France soutient l'initiative polonaise sur l'indépendance énergétique de l'Europe

A l'occasion de leur rencontre du 24 avril, François Hollande a manifesté son soutien au premier ministre polonais qui propose que l'Europe se regroupe pour acheter du gaz, importe davantage de gaz naturel liquéfié et exploite le gaz de schiste.

Energie  |    |  Contexte

Le premier ministre Donald Tusk propose que les pays européens se regroupent pour acheter du gaz, importent davantage de gaz naturel liquéfié et exploitent le gaz de schiste. La lutte contre le réchauffement climatique est évoquée à la marge"C'est une proposition polonaise. Je considère qu'aujourd'hui, c'est une proposition franco-polonaise", a déclaré François Hollande à l'issue de sa rencontre avec le premier ministre Donald Tusk à Paris jeudi 24 avril.

Varsovie a mis plusieurs propositions sur la table, avec l'objectif principal d'assurer que "l'UE ne soit plus pleinement dépendante d'une seule source d'approvisionnement", a expliqué Donald Tusk. Le projet d'une "union énergétique" vise aussi à faire baisser les prix de l'énergie, "pour relancer l'économie", et mettre en pratique les "valeurs européennes de solidarité". L'approvisionnement énergétique de tous les pays doit être assuré à tout moment, a-t-il ajouté.

Les propositions

Afin de réussir la diversification des sources d'approvisionnement, Donald Tusk a évoqué différentes pistes :
• Les pays européens devraient se regrouper pour acheter de l'énergie ensemble, notamment du gaz. François Hollande a explicitement soutenu cette démarche qui permettrait «d'être plus forts dans les négociations» avec les fournisseurs.

• L'Europe devrait également recourir à d'autres sources d'approvisionnement, tel que le gaz naturel liquéfié. Donald Tusk a évoqué la possibilité «de signer rapidement des contrats avec les États-Unis», et «peut-être plus tard avec l'Australie qui semble être un fournisseur très prometteur». Il a aussi mentionné les pays du sud de la Méditerranée comme «potentiels fournisseurs».

• Les pays européens devraient pouvoir exploiter les «sources d'approvisionnement autonomes». Selon le Premier ministre polonais, il s'agit du nucléaire, du «charbon propre» et des énergies renouvelables.

• Il faut enfin investir "dans les infrastructures qui permettront réellement de relier toute l'Union européenne, grâce par exemple à un réseau de gazoduc".

Et la lutte contre le réchauffement climatique ?

François Hollande et Donald Tusk ont aussi mentionné, à la marge, que le renforcement de la sécurité d'approvisionnement devra être conforme aux objectifs climatiques de l'Union européenne.
"Nous devons être respectueux des accords que nous aurons à passer en matière de lutte contre le réchauffement climatique", a ainsi affirmé le Président français. Pour le Premier ministre polonais, il s'agit de "chercher des solutions qui sont favorables à la politique de lutte contre le réchauffement climatique".

Rallier les partenaires européens

Les deux dirigeants ont insisté sur la nécessité de rallier d'autres pays européens à leur initiative. "Il nous reste un grand travail à accomplir pour convaincre nos partenaires européens", a ainsi déclaré Donald Tusk. Selon le premier ministre polonais, le président du Conseil européen Herman Van Romuy aurait déjà exprimé son soutien. À la demande des chefs d'État et de gouvernement, la Commission européenne prépare un rapport sur la dépendance énergétique de l'Europe, qui sera présenté à la prochaine réunion du Conseil européen les 26 et 27 juin.

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [21507] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager