En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers une stratégie européenne pour réduire les déchets plastiques ?

Déchets  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

Dans une résolution adoptée mardi 14 janvier, le Parlement européen appelle à la construction d'une stratégie européenne pour réduire les déchets plastiques dans l'environnement. Une consultation sur le sujet avait été ouverte par l'intermédiaire d'un livre vert publié par la Commission. Cette dernière s'inscrivait dans le cadre plus large de l'évaluation de l'efficacité de cinq directives couvrant différents flux de déchets. Les déchets plastiques ne sont en effet pas spécifiquement couverts par la législation européenne. Cette analyse de la législation s'achèvera en 2014.

"Aujourd'hui, nous nous sommes prononcés pour changer de mauvaises habitudes et prendre en charge nos produits, de leur production à leur élimination finale, a déclaré le rapporteur Vittorio Prodi (S&D, IT), en utilisant mieux ces produits et en les recyclant autant que possible, nous pouvons combler cette faille et mettre en œuvre le concept de l'économie «circulaire»".

Les députés plaident notamment pour l'interdiction des matières plastiques les plus dangereuses et de certains sacs dès 2020.

Ils proposent également d'intégrer dans la législation communautaire des objectifs spécifiques en matière de collecte et de tri de déchets qui pourraient atteindre 80%. Ils souhaiteraient instaurer des objectifs obligatoires de recyclage et des critères harmonisés applicables à la collecte et au tri dans des conditions de concurrence équitables.

25% des déchets plastiques recyclés

Seulement 25% des déchets plastiques dans leur ensemble seraient recyclés aujourd'hui. "La pleine mise en œuvre de la législation de l'Union relative aux déchets permettrait d'économiser 72 milliards d'euros par an, d'augmenter de 42 milliards d'euros le chiffre d'affaires annuel du secteur de la gestion et du recyclage des déchets de l'Union et de créer plus de 400.000 emplois d'ici à 2020", ont estimé les députés.

La Commission est désormais invitée à proposer des pistes pour éliminer progressivement la mise en décharge des déchets recyclables et valorisables à l'horizon 2020, et décourager l'incinération de produits recyclables, compostables et biodégradables.

Réactions2 réactions à cet article

 

Il ne sert à rien (pour cette problématique" d'interdire ceci ou cela.

83% des déchets marin proviennent du sol et des déchets laissés allègrement au sol par l'ensemble des citoyens.
La pénalisation et l'éducation sont la clef. Il faut bien faire comprendre aux citoyens qu'un déchet c'est dans une poubelle. Toujours. Et jamais par terre.
Il suffit de voir l'état déplorable des bords de route ou des trottoirs. Ces déchets finiront dans les rivières et in fine dans l'océan.

Terra | 16 janvier 2014 à 15h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"interdiction des matières plastiques les plus dangereuses et de certains sacs dès .. devinez ?.... 2020 !... c'est très bientôt.. d'ici là on continue. Les industriels sont très efficaces auprès des députés.. c'est ça la démocratie représentative. Merci à eux

PB | 17 janvier 2014 à 13h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…