Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Présidentielle : Sylvia Pinel, candidate du Parti radical de gauche et de Génération Ecologie

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'ancienne ministre du Logement et de l'Egalité des territoires Sylvia Pinel rejoint les candidats à la présidentielle de 2017. Le Parti radical de gauche (PRG) a investi le 26 novembre sa présidente Sylvia Pinel, candidate autonome à l'élection. Elle ne participera pas à la primaire de la gauche, organisée par le Parti socialiste fin janvier 2017.

Devant les membres de la Convention nationale du PRG, Sylvia Pinel, vice-présidente de la région Occitanie, a déclaré vouloir "bâtir un projet écologique au service du développement de notre économie et de nos territoires".

Elle représente également le mouvement politique écologiste Génération Ecologie à la présidentielle. "Devant la fragmentation de la gauche et le pugilat qui s'y prépare, et devant l'absence totale de réflexion écologiste de la part des candidats de la droite et du centre-droit, une candidature indépendante est nécessaire pour défendre une écologie responsable et constructive. C'est pourquoi Génération Ecologie apporte tout son soutien à la candidature de Sylvia Pinel", a indiqué le mouvement politique dans un communiqué.

La transition écologique "n'est pas seulement un impératif moral mais doit aussi être considérée comme une opportunité, celle de garantir la croissance de demain et les emplois du futur", souligne la candidate dans son programme. Elle propose notamment "de reprendre en main la politique énergétique de la France en créant un Airbus de l'énergie". Avec pour objectif de définir "une stratégie commune d'indépendance énergétique" et de baisser la part du nucléaire. Elle entend également développer une politique sociale de l'énergie, afin de "garantir l'accès de tous à l'énergie à un prix compétitif".

L'ex-ministre du Logement veut sans surprise "inciter à la restructuration des bâtiments" et atteindre des objectifs d'efficacité énergétique "ambitieux et relancer le secteur". Sylvia Pinel veut aussi favoriser les activités de recyclage et de gestion des ressources ainsi que les transports "non polluants". Elle propose également de "mieux encadrer" la sauvegarde de la biodiversité dans les espaces maritimes. Elle appelle à développer les énergies hydrolienne et éolienne.

Réactions1 réaction à cet article

 

L'écologie à la mode politique . Une fois encore on cherche en vain ,dans les programmes qui se veulent ouverts à cette vision du monde , le mot qui fâche : "nature " .

sirius | 30 novembre 2016 à 09h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Passerelles de communication ECU pour micro-onduleurs APsystems APsystems