En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'usage du portable n'aggraverait pas le risque de cancer du cerveau

Risques  |    |  Clément Cygler Actu-Environnement.com

Conduite au Danemark, une étude de la Société danoise du cancer révèle que l'usage du téléphone portable n'augmenterait pas le risque de cancer du cerveau. Publiés par le British Medical Journal, ces travaux mettent en évidence une absence de lien, même chez les personnes abonnées depuis plus de treize ans, et pour tout type de cancer du cerveau.

Sur les 358.403 personnes inclues dans l'enquête de 1990 à 2007, il y a eu 10.729 tumeurs du système nerveux central, mais à peu près autant chez les abonnés que chez les non-abonnés. Ces résultats viennent ainsi contredire les conclusions d'une étude du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) qui jugeaient fin mai 2011 que l'usage des téléphones portables était possiblement cancérogène pour l'homme.

Les recherches danoises tenaient, par ailleurs, uniquement compte des personnes abonnées individuellement, et excluaient celles ne disposant que d'un téléphone portable professionnel. En outre, la durée quotidienne d'utilisation du téléphone n'a pas été prise en compte ce qui pourrait faire l'objet de recherche ultérieure. Les chercheurs n'excluant pas qu'une augmentation du risque de cancer s'avérerait possible chez les gros utilisateurs.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager