En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le trafic routier responsable de la majorité des émissions de CO2 du secteur des transports

Transport  |    |  Pierre Emmanuel BouchezActu-Environnement.com

Dans un rapport intitulé "chiffres clés du transport" de 2014, le Commissariat général au développement durable (CGDD) du ministère de l'Ecologie s'est intéressé aux émissions de gaz à effet de serre (GES) causées par le secteur des transports. L'importance des émissions y est détaillée en fonction du moyen de transport.

Le transport concentre environ un tiers de la consommation d'énergie de l'ensemble des secteurs d'activité, le secteur de l'énergie mis à part. La consommation d'énergie des moyens de transports, qu'elle soit fossile ou électrique, est réalisée à 79,2% par le transport routier. Parallèlement, ce type de transport est responsable de 95% des émissions de GES. Le transport routier est donc particulièrement émetteur de GES. En comparaison, le transport par chemin de fer ne représente que 1,9% de la consommation totale d'énergie et n'est responsable que de 0,4% des émissions.

Les véhicules particuliers sont les principaux responsables des émissions puisqu'ils représentent 56,7% des GES émis par les transports routiers. Leurs émissions connaissent toutefois une baisse timide, en partie explicable par les efforts des constructeurs pour les diminuer. Cette dynamique devrait se renforcer avec les mesures prises au niveau européen afin de prolonger l'effort de réduction des émissions.

Les poids lourds représentent, quant à eux, 23,6% des émissions, et les véhicules utilitaires légers 18,4%. Ces derniers voient cependant leurs émissions augmenter d'année en année.

L'importance des émissions de GES engendrées par le trafic routier explique la volonté du gouvernement de relancer le transport ferroviaire. En effet, dans un contexte d'intensification des efforts de réduction des émissions de GES, les autorités européennes encouragent le report modal du transport routier au transport ferroviaire.

Réactions4 réactions à cet article

 

Franchement y avait-il besoin d'une "étude" pour ça? On peut calculer la quantité de CO2 produite juste à partir de chiffres de la consommation deS carburants.
Le report modal c'est bien, mais pourquoi échoit-il depuis des années?

ami9327 | 05 mars 2014 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est à mon avis, une question de choix politiques.
Si je me référe à l’exemple de notre voisin la Suisse :
Ce pays est parvenu à garder l’essentiel de son maillage ferroviaire.
On y voit partout des installations terminales embranchées garnies de wagons.
Jamais ce pays n’a connu de phases régressives sur son réseau pour voie dégradée.
Résultat, 40% des citoyens helvétique possèdent un abonnement annuel qui donne libre accès à TOUS les transports publics.
Coté fret, la fiabilité du mode ferroviaire a permis de justifier l’interdiction aux poids lourds de circuler la nuit.
De plus, le trafic par wagon isolé reste bien actif dans ce pays.
Sommes-nous donc si bêtes en France ?
La question peut se poser.

Tireman | 06 mars 2014 à 10h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le fret SNCF incapable de gérer les wagons isolés parce que "ça demande trop de travail et d'organisation": je ne sais pas si c'est la bonne explication mais TOUT le laisse à penser. Depuis toujours je me désole de voir, chez nous, tous ces raccordements rails abandonnés, ces anciennes voies ferrées abandonnées ou dégradées en voix cyclables (dégradées parce que pour un voie cyclable il n'y a pas besoin d'équipements aussi couteux!!)
La Suisse a aussi interdit la circulation routière de transit supérieure à 26 Tonnes: astuce efficace pour contraindre les camions a d'autres choix: ferroutage ou évitement du pays.
Forfait transports en commun gratuit partout: sans doute une bonne idée, il suffit d'augmenter les impôts et ensuite d'observer comment ces transports se développeront. Franchement, si vous aviez la possibilite d'emprunter n'importe quel transport en commun librement que feriez-vous?

ami9327 | 06 mars 2014 à 17h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour ami9327.
C'est où "chez vous" ?
Ici en Auvergne, la situation ferroviaire est désespérée.
D'ici l'horizon 2020, pas moins de 7 lignes secondaire passeront à la trappe.
Il ne nous restera bientôt plus que la liaison Clermont-Ferrand Paris.
Et pendant ce temps, les routes et les éoliennes poussent...

Tireman | 07 mars 2014 à 09h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…