En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Certificats d'économies d'énergie : la bonification "précarité" est élargie à de nouveaux travaux

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Certificats d'économies d'énergie : la bonification "précarité" est élargie à de nouveaux travaux

Un arrêté publié le 10 janvier 2019 allonge la liste des travaux d'économies d'énergie éligibles à une bonification dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE). S'ils sont réalisés par des opérateurs signataires de la charte "coup de pouce" et au profit de ménages en situation de précarité énergétique, ces travaux "rapportent" plus de CEE. Cela se traduit par le versement direct d'une prime aux ménages.

Il s'agit par exemple du remplacement d'une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz par une chaudière biomasse individuelle, une pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau, un système solaire combiné, une pompe à chaleur hybride, une chaudière gaz à haute efficacité ou un chauffage au bois. De même, le raccordement d'un bâtiment collectif à un réseau de chaleur en lieu et place d'une chaudière collective à combustible fossile est éligible. L'arrêté intègre également l'isolation des combles et des planchers pour les opérateurs signataires de la charte d'engagement “Coup de pouce Isolation”.

L'ensemble de ces bonifications sont valables jusqu'au 31 décembre 2020. En revanche, certaines bonifications déjà en vigueur ne sont valables que jusqu'au 31 mars prochain.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…