En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le G8 Recherche veut renforcer l'expertise scientifique sur la biodiversité

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le G8 Recherche s'est réuni le 15 juin à Okinawa au Japon et a associé sept autres Etats : Chine, Inde, Brésil, Mexique, Afrique du Sud, Philippines et Corée du Sud.

Dans un communiqué, Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, s'est félicitée que le G8 Recherche ait accepté, à l'initiative de la France, de renforcer la coordination internationale de l'expertise scientifique sur la Biodiversité.

Selon le Ministère de la Recherche, Valérie Pécresse a également défendu au cours du G8 l'idée de lancer une plateforme scientifique intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (PIBSE). Elle a proposé qu'une conférence mondiale de lancement de cette plate-forme ait lieu d'ici la fin de l'année et qu'elle puisse se tenir régulièrement au niveau politique tous les quatre ans.

Valérie Pécresse a par ailleurs rappelé l'implication de la France depuis 2005 dans la mise en place de cette plate-forme sur la biodiversité inspirée du fonctionnement du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).

La plate-forme scientifique aura pour vocation de jouer un rôle d'alerte sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité et de fournir aux décideurs politiques toute l'expertise scientifique nécessaire pour les anticiper, a souligné le Ministère.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager