En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Sénat revient sur l'interdiction de fabriquer en France des pesticides interdits d'usage

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Dans le cadre de l'examen du projet de loi Pacte, les sénateurs ont adopté un amendement visant à revenir sur une des mesures inscrites dans la loi sur l'agriculture : l'interdiction de fabriquer sur le territoire français des produits interdits d'usage en France et destinés à être commercialisés dans des pays situés hors de l'Union européenne où leur utilisation est autorisée.

La loi Egalim prévoyait d'interdire, à partir du 1er janvier 2022, la production, le stockage et la circulation de produits phytopharmaceutiques contenant des substances actives non approuvées à l'échelle européenne. Il s'agissait d'éviter, dans un souci de cohérence, la fabrication et l'export de produits interdits en France.

Cette mesure "aura un impact économique et social négatif pour les entreprises du secteur installées en France, indique l'exposé de l'amendement déposé par deux élus socialistes. D'une part, ces entreprises investissent aujourd'hui massivement pour réorienter leur activité dans le domaine de l'agroécologie, notamment en matière de biocontrole. D'autre part, ce sont 2 700 emplois qui sont menacés". Des amendements visant à revenir sur cette interdiction ont également été déposés par des sénateurs Les Républicains et la commission spéciale.

Le gouvernement s'en est remis à la sagesse du Sénat qui a adopté ces amendements.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bravo, sous couvert d'emploi, on s'autorise à empoisonner ailleurs.

Morale, honneur ?
On s'en fout, c'est pas nos enfants qui seront difformes.

C'est révoltant.

krakatoe | 01 février 2019 à 11h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mais quand se débarrassera-t-on de la toxicité du Sénat?

petite bête | 01 février 2019 à 16h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager