En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lutte contre l'accaparement de terres : vers une approbation des directives volontaires mondiales mi-mai

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Pour lutter contre les accaparements de terre à travers le monde, l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé, il y a trois ans, un projet de directives volontaires mondiales sur la gouvernance de la tenure foncière et des droits d'accès aux ressources foncières, halieutiques et forestières. Les travaux ont fait l'objet d'une large consultation, impliquant une centaine de pays, la société civile, des ONG, des associations d'agriculteurs mais aussi des représentants du secteur privé. "Le processus de négociation [qui s'est déroulé du 5 au 9 mars à Rome…] s'est conclu avec succès, se félicite la FAO. Le projet de directives sera maintenant soumis à l'approbation finale du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) lors d'une session spéciale convoquée à Rome à la mi-mai".

Ces directives définissent des principes et pratiques visant à définir une meilleure gouvernance foncière, via la promotion de l'égalité des droits des femmes à obtenir des titres fonciers, la création de systèmes de registres transparents accessibles aux ruraux pauvres, la lutte contre la corruption dans l'administration des droits fonciers ou encore la protection des droits informels, traditionnels à la terre, aux forêts et aux pêches.

"Une fois officiellement approuvées par le CSA, elles serviront de référence aux administrations nationales dans l'élaboration des lois et des politiques sur les droits d'accès et de propriété relatifs aux ressources foncières, halieutiques et forestières, explique la FAO, ajoutant :  Les directives ont également pour but de fournir aux investisseurs et aux planificateurs des indications claires sur les meilleures pratiques, et de doter les groupes de défense des droits fonciers des communautés rurales de critères utiles".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager