Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Aéroport de Nantes : de nouvelles restrictions de mouvement pour limiter les nuisances sonores

Transport  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Le 8 octobre, est paru au Journal officiel l'arrêté fixant les nouvelles restrictions d'exploitation de l'aérodrome de Nantes-Atlantique (Loire-Atlantique). Le texte, qui vise à réduire les nuisances sonores générées par la plateforme aéroportuaire, encadre l'atterrissage et le décollage des avions, en instaurant un « couvre-feu », ainsi que l'usage des moteurs au sol.

La nouvelle réglementation interdit d'abord aux avions affichant avec une marge cumulée inférieure à 13 Effective perceived noise in decibels (EPNdB, l'unité de mesure du niveau effectif de bruit perçu) d'atterrir ou de quitter le point de stationnement en vue d'un décollage entre 22 heures et 6 heures.

Plus généralement, aucun avion ne peut atterrir ou décoller entre minuit et 6 heures, à l'exception des vols programmés entre 21 heures et 23 h 30 et retardés pour des raisons indépendantes de la volonté du transporteur et de ceux programmés entre 6 h 30 et 9 heures et anticipés pour des raisons indépendantes de la volonté du transporteur.

Le texte interdit aussi les vols d'entraînement des avions dont la masse maximale au décollage est supérieure 5,7 tonnes en semaine entre 12 heures et 14 heures et entre 18 heures et 8 heures, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés (à toute heure). Les vols d'entraînement réalisés sur des avions de moins de 5,7 tonnes sont interdits tous les jours de 22 h 30 à 6 heures.

Les dernières restrictions concernent le fonctionnement des moteurs au sol. L'utilisation des groupes auxiliaires de puissance ne peuvent être utilisés plus de soixante minutes avant l'heure de départ et plus de vingt minutes après l'arrivée de l'avion. Autre mesure prévue : les essais de moteurs en maintenance sont interdits de 23 h 30 à 6 heures. Lorsqu'ils sont autorisés, ils doivent être réalisés au ralenti, sur des postes de stationnement précis, ou en puissance, après planification auprès de l'exploitant.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

EcomZen 2 / EcomLite 2 : stations connectées pour la surveillance de la QAI Pollutec 2021