En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ambroisie : trois espèces officiellement classées nuisibles pour la santé

Biodiversité  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

L'ambroisie à feuilles d'armoise, l'ambroisie à épis lisse et l'ambroisie trifide sont officiellement classées comme des espèces dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine. Ce classement résulte d'un décret accompagné d'un arrêté interministériel parus ce vendredi 28 avril au Journal officiel.

Les ambroisies sont des plantes envahissantes qui se développent surtout dans les friches. Leur pollen entraîne des symptômes allergiques sévères, du type rhinite, conjonctivite eczéma, urticaire, et peut également provoquer de l'asthme. Les allergies toucheraient de 6 à 12% de la population française.

Ces deux textes sont des "outils puissants pour lutter contre ces fléaux" sous trois angles estime Ségolène Royal, cosignataire de ces textes portés par le ministère de la Santé : maîtriser l'introduction de ces espèces dans les écosystèmes, surveiller leur apparition et leur implantation, permettre aux préfets d'engager des opérations de lutte, y compris dans les propriétés privées.

L'arrêté interdit l'introduction, le transport, l'utilisation, la mise en vente ou l'achat de ces espèces. Le fait d'y contrevenir est puni d'une amende pouvant atteindre 750 euros.

Le comité parlementaire du suivi du risque ambroisie estime insuffisant le classement de ces trois espèces seulement. Il réclame également celui du Datura, de la Berce du Caucase, de la Jussie, de la Renouée du Japon et de l'Orobanche. Un tel élargissement nécessitera de disposer d'expertises médio-économiques rapportant le caractère invasif des espèces, leur impact significatif en termes de santé publique et la nécessité de disposer d'une réglementation nationale pour organiser la lutte, explique le ministère de la Santé, qui n'exclut pas de compléter les textes par la suite.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…