En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Areva stoppe son activité dans le solaire thermique à concentration

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°339 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°339
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

"Le groupe poursuit la restructuration de ses activités dans les énergies renouvelables, en nouant des partenariats sur les marchés prometteurs comme l'éolien offshore et le stockage d'énergie, et en arrêtant les activités déficitaires comme le solaire à concentration", a déclaré Luc Oursel, président du Directoire d'Areva dans un communiqué daté du 1er août.

Le groupe nucléaire Areva a annoncé avoir enregistré "une perte nette" s'élevant à 694 millions d'euros au premier semestre 2014, liée notamment à ses activités renouvelables.

Areva affiche des pertes dans les activités renouvelables "cédées ou arrêtées" estimées à 373 millions d'euros (contre - 41 millions au 1er semestre 2013) "à cause des provisions pour perte à terminaison sur des contrats éoliens et solaires, des provisions pour risques et des provisions pour perte de valeur", explique-t-il.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'élève à 3,88 milliards d'euros au 1er semestre 2014, en baisse de 13,8% par rapport au 1er semestre 2013.

Le chiffre d'affaires des activités renouvelables recule pour s'établir à 32 millions d'euros (contre 40 millions d'euros au 1er semestre 2013) en chute de 18,1%.

Le chiffre d'affaires des activités nucléaires s'établit quant à lui à 3,79 milliards d'euros fin juin 2014, contre 4,4 milliards d'euros au 1er semestre 2013, en baisse de 13,7%.

Le groupe disposerait plus de 300 MW de projets dans le solaire à concentration et 600 MW en cours d'installation dans l'éolien en mer. Il a également construit plus de 95 centrales biomasse totalisant plus de 2,5 GW dans le monde.

Réactions3 réactions à cet article

 

« Le groupe disposerait plus de 300 MW de projets dans le solaire à concentration » ?

S'il stoppe son activité dans ce domaine, il ne les a plus, non ?

Wackes Seppi | 14 août 2014 à 10h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ces 300 Mw de PROJETS sont-ils tombés à l'eau lors du désengagement de ce secteur qui n'est pas VIABLE pour Areva?

ami9327 | 14 août 2014 à 15h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comment peut-il y avoir des pertes dans les activités renouvelables de 373 millions, alors que leur chiffre d'affaires est 10 fois moins ?
En fait, dans le rapport il est écrit "pertes dans les activités cédées ou arrêtées" sans le mot renouvelables...

MR | 18 août 2014 à 16h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager