En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autorisation de 11 OGM : la Commission européenne devrait trancher à l'automne

Risques  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

Les États membres, réunis au sein du Comité d'appel, n'ont toujours pas obtenu de majorité qualifiée pour accepter ou rejeter trois propositions d'autorisations d'OGM présentées par la Commission européenne, jeudi 11 juillet 2013, selon l'association Inf'OGM.

La réunion du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale n'avait en effet pas permis de trancher lors d'un précédent vote le 10 juin. La France, notamment, a voté contre ces autorisations. Suivant la procédure, les trois propositions  ont donc été présentées au Comité d'appel.

Ces demandes d'autorisations concernent plusieurs groupes de plantes génétiquement modifiées Monsanto destinées à être importées, transformées et utilisées pour l'alimentation humaine et animal dont le maïs SmartStax et le pollen issu du maïs MON810"Si la Commission européenne venait à autoriser ce pollen cet été, la question du miel contaminé par du pollen issu de maïs MON810 serait, légalement du moins, réglée, sous couvert de respecter les règles d'étiquetage," souligne Inf'OGM.

La Commission européenne devrait arbitrer "dans un futur proche, vraisemblablement avant l'automne", selon l'association.

Par ailleurs, celle-ci a autorisé la société Bayer CropScience à mettre sur le marché des denrées et ingrédients alimentaires contenant les colzas génétiquement modifiés, par une décision publiée le 27 juin.

Réactions2 réactions à cet article

 

Si la culture d'OGM est autorisée en France, je serai, malgré mes 80 ans, parmi les faucheurs volontaires.

Je ne veux pas laisser à mes petits-enfants une nature irrémédiablement polluée.

jeans | 13 juillet 2013 à 08h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@jeans,
Le soucis dans votre raisonnement, c'est que les OGM ne "polluent" ni plus ni moins la nature que les autres plantes cultivées.
Donc, si vous considérez que les OGM "polluent irrémédiablement la nature" alors, vous devez aussi considérer que toutes les autres plantes cultivées "polluent irrémédiablement la nature".
Si on suit votre raisonnement, vous devez donc arracher toutes les cultures, y compris les cultures BIO.

Groscouic | 16 juillet 2013 à 14h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…