Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Axe Rhône-Saône : CNR, SNCF Réseau et VNF veulent favoriser le report modal

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Axe Rhône-Saône : CNR, SNCF Réseau et VNF veulent favoriser le report modal

Le 24 novembre, la Compagnie nationale du Rhône (CNR), Voies navigables de France (VNF) et SNCF Réseau ont signé, à Lyon, une « alliance fer-fleuve ». Leur partenariat vise à renforcer la complémentarité opérationnelle entre les réseaux ferrés et fluviaux ainsi qu'à développer les trafics fret intermodaux sur l'axe Rhône-Saône.

Le Rhône est déjà équipé des infrastructures permettant de « multiplier par quatre le transport fluvial de marchandises », a souligné Laurence Borie-Bancel, directrice générale de la CNR, signataire du partenariat. L'axe Rhône-Saône bénéficie également d'un réseau ferroviaire de 1 000 km. Sur cet axe, les trafics fluviaux pourraient doubler à horizon 2030. « Aujourd'hui, cette alliance fer-fleuve est un nouvel outil puissant pour renforcer la complémentarité́ opérationnelle entre réseaux bas carbone, créer des chaines logistiques à la fois pertinentes écologiquement et économiquement, et développer les trafics fluviaux », a déclaré Cécile Avezard, directrice territoriale de VNF. « Nous sommes complémentaires et non pas concurrents, entièrement tournés vers un transport décarboné », a indiqué Thomas Allary, directeur territorial de SNCF Réseau.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager