En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Barrage de Sivens : réunion prévue mardi au ministère de l'Ecologie

Aménagement  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

"En appui sur le rapport d'expertise que j'ai demandé, je réunirai mardi prochain l'ensemble des parties prenantes [à propos du barrage de Sivens]", a annoncé Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, en sortant du conseil des ministres, mercredi 29 octobre, selon France Info.

Thierry Carcenac, le président socialiste du Conseil général du Tarn, a dans le même temps annoncé qu'il envisageait de "suspendre les travaux" sur le site du barrage pour "remettre à plat" le projet, selon l'AFP.

"C'est toute la politique de l'eau sur le bassin Adour Garonne qui doit être repensée", a-t-il affirmé, selon l'agence de presse. Il a également souligné l'appui de l'Etat dans la conduite de ce projet. "Ce n'est pas le département qui a fait les études, qui a eu des autorisations, qui a signé avec les chambres d'agriculture, c'est l'Etat".

Trouver une solution pour justifier l'engagement des fonds

Les conseillers généraux ont prévu de débattre ce vendredi des préconisations des experts mandatés par le gouvernement.

"J'observe aujourd'hui que le Conseil a pris une décision de suspension, c'est un sage décision, a réagi Ségolène Royal, une soixantaine d'ouvrages sont en projet (…) il faut que nous trouvions une solution qui justifie l'engagement des fonds publics et européens sur des ouvrages comme celui-là".

Réactions2 réactions à cet article

 

Terrible désaveu et remise en cause de tout le processus d'autorisation en amont (dossier réglementaire, étude du besoin, de l'impact, instruction du dossier par les autorités, demandes de subvention, justification du besoin, autorisations de défrichement, accord sur les subventions, politique de l'eau élaborée depuis de nombreuses années dans le cadre du SDAGE voir du SAGE par l'agence de l'eau, ...). Est-ce à dire que tout cela est parti en fumée ? balayé d'un coup de déclaration ? A quoi cela sert alors tous ces dossiers, tous ces experts, toutes ces étapes, ces réunions, commissions, expertises, études, justifications, argumentations, ... toutes ces administrations et autorités compétentes qui donnent des avis si d'un seul coup de baguette de sorcière on fout tout en l'air sous le coup d'une émotion, même légitime ? elle est où la logique dans tout cela ?

Pfiouuu | 30 octobre 2014 à 09h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est la logique des lobbys notamment celui de la FNSEA

lio | 30 octobre 2014 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager