En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bon état écologique des eaux marines : la France actualise sa définition

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

La France a revu sa définition du bon état écologique des eaux marines dans un arrêté publié le 26 septembre. Elle a transposé les critères demandés par la Commission européenne dans une décision publiée en mai 2017, qui implique notamment une approche par les risques. Le texte remplace l'arrêté du 17 décembre 2012.

Cette définition est intégrée dans les documents de planification qui déclinent la stratégie nationale pour la mer et le littoral pour chacune des quatre façades maritimes de la France métropolitaine : les documents stratégiques de façade. Elle constitue le socle de la directive cadre européenne stratégie pour le milieu marin (DCSMM).

L'arrêté indique que la définition du bon état écologique doit tenir compte des pressions anthropiques et de leurs impacts, de la variabilité naturelle à court ou long terme des écosystèmes, de leur capacité de résilience, ainsi que des changements globaux, tels que le changement climatique. Le bon état écologique est défini sur la base de 11 descripteurs établis par la DCSMM.

Réactions1 réaction à cet article

 

Et les navires coulés juste après la seconde guerre mondiale (parfois par seulement 40 mètres de fond) par les Alliés, les cales bourrées d'obus et bombes chimiques capturés au III ème Reich vaincu, et dont les contenus toxiques se déversent peu à peu dans les eaux du fait de la corrosion marine, on en parle ? Car la France est apparemment très peu encline à lever un bien commode secret défense (vieux de 75 ans !!!) sur cette urgence écologique.
Et oui, il ne faudrait ni affoler la population ni ouvrir une nouvelle boîte de Pandore budgétaire, peu importe les conséquences sanitaires de cette fuite en avant typiquement "Made in France" !

Pégase | 30 septembre 2019 à 22h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager