En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le bonus étendu à l'achat d'un vélo ?

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Alors que le gouvernement réfléchit à l'extension du bonus/malus automobile à d'autres catégories de produits, le Comité de promotion du vélo a demandé le 26 août la prise en compte de la bicyclette dans la fiscalité incitative.

Dans un communiqué, ce comité rassemblant usagers, collectivités et industriels demande que le vélo, mode de déplacement à part entière et non polluant par excellence, plébiscité par beaucoup de citadins mais grand oublié du Grenelle de l'Environnement, soit pris en compte.

L'impact du bonus-malus automobile depuis huit mois sur les comportements des Français prouve l'efficacité des mesures agissant à la fois sur le pouvoir d'achat et sur l'encouragement de nouvelles pratiques de consommation, a déclaré Denis Baupin, Président du Comité de promotion du vélo. Cependant, si les mesures visant à encourager l'achat de véhicules moins polluants sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes pour réduire de façon significative la pollution et son corollaire de nuisances et de méfaits sur la santé, a remarqué M. Baupin.

Les propositions du Comité

Le Comité de promotion du vélo propose qu'un bonus soit versé à l'achat d'un vélo (dont le montant pourrait être plafonné à 124 euros, soit 50% du coût moyen d'un vélo en 2007 ) ainsi qu'une indemnité pour les déplacements domicile/travail à bicyclette, et qu'une TVA réduite soit instaurée sur les achats et les réparations de vélos.

Pour le Comité, l'utilisation du vélo pourrait être encouragée dans le cadre du chèque transport annoncé par le Gouvernement.

Le bonus vélo constituerait une incitation forte à l'usage régulier de ce mode de transport et amplifierait l'impact des politiques cyclables locales ainsi que celui des Plans de déplacements dès sa mise en place par les entreprises et les administrations qui concourent déjà efficacement au développement de l'usage de la bicyclette, a déclaré le Comité.

Réactions18 réactions à cet article

 
Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

Et qui prennent seulement une paire de chaussure et leur courage à deux mains et vont au boulot à pied... pourquoi ne pas donner une prime à l'achat de nouvelles chaussures et une TVA réduite pour les cordonniers ainsi qu'un avantage fiscal...
Tout ça pour dire que je trouve cela douteux et que ça ressemble plus à un moyen de doper le compte en banque des fabricants de vélo... mais puisque l'argument de l'écologie est annoncé alors on va applaudir n'est-ce pas ?

Morph | 27 août 2008 à 15h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et les vélos electriques ?

il faudrait les integrer dans cette démarchede bonus.

leglaude | 28 août 2008 à 09h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

je préfére doper le compte en banque des marchands de vélos que celui déja bien rempli des constructeurs automobiles

lionel gaulier | 28 août 2008 à 09h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Oui au vélo !

J'ai la chance d'aller au boulot à vélo depuis 26 ans... J'étais alors d'avant-garde, alors que pour nos parents c'était un moyen de transport banal, et je suis devenue "tendance"... Ainsi va la vie... Je veux bien que l'on m'aide à financer mon moyen de transport, mais je suis surtout heureuse que l'on reconnaisse enfin l'intérêt de ce mode de déplacement ! Toutes ces années ont été difficiles à tenter de s'imposer au milieu de la circulation urbaine... Un seul accident : serrage le long d'un trottoir, de nombreuses altercations et frayeurs... Des réflexions surprenantes : "roulez sur le trottoir...". Bref la vie au quotidien. Pour info, j'habite en Ile de France et je n'ai pas encore utilisé Velib', j'utilise mes pieds pour me balader dans Paris, mais cela viendra... J'ai déjà été "choquée" par des comportements cyclistes parisiens... Et puis je me dis souvent, s'ils remplaçaient leur voiture par un vélo... Hou la la !

Michellem | 28 août 2008 à 10h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

Mouais; mais quand on sait que plus de la moitié des vélos sont fabriqués en Asie dans des conditions pas toujours très claires.
il faudrait alors imposer des critères d'accessibilités au bonus.
est ce que vous voulé subventionner des constructeurs de vélos à l'autre bout de la planète ( donc transport ) avec le risque qu'ils soit fabriqués par des enfants ou des ouvriers sous payés ??
moi je suis pas trop chaud pour ça.

jérôme | 28 août 2008 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

C'est vrai, mais on tombe vite dans la mesure protectionniste : la prime au faible CO2 des voitures s'applique aussi aux constructeurs étrangers. Si les voitures françaises vendues en Asie tombaient sous le coup d'une mesure similaire (transport... même si pour l'instant on peut rêver) ?

Spartiate | 28 août 2008 à 14h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Oui au vélo !

Il y a un début à tout. Et un vélo de plus, c'est (presque) un vélo de moins (même si le covoiturage se développe). Rêvons de grandes métropoles aux rues remplies de vélos... par un curieux revirement de l'histoire, les chinois viennent à la voiture tandis que nous retournons au vélo ! Après les rues piétonnes, j'aimerai aussi des rues cyclistes, plus besoin de se casser la tête pour les pistes cyclables, le panard (ou la roue!).

Spartiate | 28 août 2008 à 14h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Oui au vélo !

Permettez-moi de vous remercier et de vous féliciter pour votre témoignage, que je trouve à la fois plein de modestie et tout à fait exemplaire...
Vingt-six ans de "vélotaf" (comme on dit maintenant) : vous méritez à coup sûr une médaille de citoyenneté !
J'ai retenu dans votre message un terme qui me paraît essentiel : c'est celui de "reconnaissance". Il est en effet grand temps que nos autorités, aussi bien nationales que locales, RECONNAISSENT VRAIMENT LE VELO en tant que moyen de déplacement au quotidien, et ne se contentent pas de "faire semblant"...
Je note que vous aussi vous avez eu "des frayeurs" et connu "de nombreuses altercations" : il est clair que cette reconnaissance des cyclistes passe à la fois par l'aménagement d'itinéraires cyclables VRAIMENT SECURISES et par le RESPECT de la part des conducteurs de véhicules motorisés (toutes les catégories sont concernées, d'une façon ou d'une autre).
Espérons que notre pays saura s'inspirer de ce qui se pratique déjà depuis longtemps dans les pays voisins (Royaume Uni, Pays-Bas, Belgique, Allemagne, ...). L'aide financière proposée par le Comité de promotion du vélo va dans le bon sens, et serait utile autant comme symbole de la reconnaissance publique que comme aide matérielle.
Souhaitons donc que cette proposition ne soit pas enterrée et débouche sur un minimum de concret...

Christian | 28 août 2008 à 14h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
petit vélo dans la tête

je suis pour le vélo , et pas celui dans la tête , mais dans la rue , ne pas oubler les vitesses et le poids plule pour affronter les montées , toutes les villes ne sont pas aussi plates que Paris

Carl | 28 août 2008 à 17h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et le velo electrique?

Notre beau pays n'est pas plat, c'est ce qui fait son charme d'ailleurs...
Alors n'oubliez pas les vélos électriques pour vos concitoyens écolos qui ne veulent ou ne peuvent se permettre d'arriver en sueur au boulot...
Question subvention faudra la monter pour cette catégorie car sauf erreur le prix moyen d'un electrique est autour de 1000€...

Anonyme | 29 août 2008 à 13h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

Bonjour, je ne suis pas sur que les voitures françaises soient fabriquées en France. c'est juste la marque mais l'usine est en chine, non?
Par contre les vélos décat et autres supermarchés viennent d'asie et ne sont pas fabriqués en France (donc du transport =Co2). Du protectionnisme, mouais chuis pas pour mais des pommes ou de l'ail qui ont fait 20000kms non merci alors.. De plus nous en avons des vélos dans nos garages ( pour le week end où y fait beau ou pour les dix jours de vacances), dans les brocantes, les emmaus et autres dépots, chez nos vieux. le meilleurs choix est d'utiliser ceux qui ont déjà vu le jour au lieu de produire , produire.
Le moyen le + efficace est de limiter la voiture et de limiter .... les stationnements en ville et notamment dans les lieux de travail, au supermarchés et de faciliter l'acces aux vélos en ville.

ciao

Anonyme | 29 août 2008 à 22h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Oui, très bien, mais

chaque fois que l'argent public est ainsi investi dans quelque chose, on aimerait qu'il y a ait une contrepartie palpable. Et pas simplement de l'arrosage social.

René - Pierre | 30 août 2008 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Subvention ou motivation ?

Gagnerons nous la guerre contre le rechauffement climatique avec des subventions ou en étant motivés ?
Je trouve que cette façon de tendre la sebille est tout à fait inadaptée tou devient une question de fric . Je peux comprendrfe que pourdes points essentiels comme l'isolation des habitation le gouvernement fasse un effort financier. Pour les subventions au velo comme au soleil photovoltaique c'est pervers.
Ceux qui sont concernés réeelement par le rechauffement n'attendent pas les subventions pour circuler en velo. Il est essentiel de motiver nos concitoyens pour un monde differend

jean-marie | 30 août 2008 à 15h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Oui au vélo !

Je suis entièrement d'accord. Le vélo, c'est super ! Pas besoin de tourner pendant un quart d'heure pour trouver une place de parking...; excellent entretien de la santé et j'avoue qu'au petit matin, ça réveille un max...; et aussi, j'aime particulièrement la convivialité sur les pistes cyclables où les sourires sont courants (rares en voiture, il faut le dire). Mon seul point noir, ce sont les rond-points. Il y a intérêt à porter un gilet fluo et un casque. Mais, à part ça, que du bonheur

joelleR | 30 août 2008 à 16h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
bonne idée sur le bonus vélo

l'idée me paraît intéressante. Il faudrait en même temps multiplier les pistes cyclables en ville et créer des contre-allées sur les départementales, comme cela se fait dans d'autres pays européens. Aides et subventions devraient accompagner ces projets.

bijou | 01 septembre 2008 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Oui au vélo !

Oui, pour moi aussi, le vélo c'est le "bol d'air" au quotidien, qui permet de lutter contre les maux de la "sédentarisation".

Je suis tout à fait d'accord pour souligner avec vous la dangerosité des ronds-points pour les cyclistes : bien souvent, nous sommes considérés comme "transparents" par certains conducteurs de véhicules motorisés, qui voudraient bien ralentir le moins possible en franchissant un rond-point et répugnent à "lever le pied" pour laisser passer un vélo en position prioritaire.
C'est en vélo sur les ronds-points que j'ai découvert le caractère tout relatif de la "priorité" accordée par le code de la route : si vous conduisez un "gros" véhicule sur un rond-point, les conducteurs arrivant sur les "radiales" ralentissent ou s'arrêtent pour vous laisser passer (sauf exception...) ; mais si vous avez le malheur d'être un "petit", et en plus non motorisé, alors vous pouvez avoir droit à toute la gamme, depuis le strict respect du code de la route jusqu'à la violation totale de priorité.
Entre ces deux cas de figure extrêmes, on peut observer des attitudes sournoises, comme celle qui consiste à pénétrer progressivement sur le rond-point, alors que vous même vous êtes en train de passer juste en face, histoire de vous faire sentir que "le vélo, c'est bien gentil, mais faudrait pas que ça nous freine trop"...

Tout-à-fait d'accord également pour recommander le port du casque et du gilet fluo. Le dossard fluo spécifiquement conçu pour être fixé sur le sac à dos rend également le cycliste très visible.

Une petite suggestion pour la traversée des ronds-points de nuit ou par faible luminosité : essayez de fixer en postion latérale (à droite et à gauche) sur votre casque deux petites lampes à LED blanches clignotantes ; vous serez beaucoup plus visible latéralement, ce qui est essentiel sur un rond-point.

Bonne route !

Christian | 01 septembre 2008 à 11h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Oui au vélo !

Et puis, si vous avez des sacoches (j'ai trouvé les miennes à Amsterdam), vous n'avez plus besoin de sac plastique dans les magasins, vous avez le vôtre à demeure dans une des sacoches.

nicopoum | 01 septembre 2008 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et ceux qui ne prennent pas le vélo ?

Remarques très sensées

nicopoum | 01 septembre 2008 à 15h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager