Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Climat : les Etats-Unis et la Chine devraient mutualiser leurs expériences, selon Carbon action tracker

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

"Les États-Unis et la Chine produisent 35% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, s'ils adoptaient les mesures existantes les plus efficaces, ils se positionneraient dans la bonne voie pour limiter la hausse de la température du globe à 2°C", souligne dans un communiqué, Bill Hare de Climate analytics, l'un des auteurs du rapport Carbon action tracker.

Les organismes de recherche Climate Analytics, Ecofys and the Pik Potsdam Institute for Climate Impact Research ont comparé les actions de la Chine et des Etats-Unis contre le changement climatique dans les secteurs les plus énergivores : production d'électricité, industrie, bâtiment et transports, et ont évalué le potentiel de réduction des émissions s'ils adoptaient les mesures les plus efficaces de chacun des deux pays, ou celles disponibles au niveau mondial.

Ainsi, le document relève que la Chine possède des cimenteries plus efficaces que les États-Unis, tandis que ce dernier présente de meilleurs résultats pour ses fonderies.

La Chine aurait un niveau d'émissions par voiture moins important que les Etats-Unis et aurait des normes d'émissions un peu plus fortes, selon le rapport. Si les deux pays adoptaient les meilleures pratiques mondiales : par exemple les normes d'émissions pour les voitures européennes ou une augmentation de la part des voitures électriques comme en Norvège, les progrès se feraient sentir de manière importante, selon le rapport.

2,8 gigatonnes d'équivalent CO2 de moins par an en 2020

Avec une mise en œuvre des meilleures pratiques, les instituts ont constaté que les deux pays pourraient ainsi émettre 2,8 gigatonnes d'équivalent CO2 de moins par an, en 2020 par rapport aux projections actuelles. En 2030, la réduction atteindrait 6,7 gigatonnes par an.

De façon plus détaillée, en 2020, la Chine pourrait réduire ses émissions par rapport à aujourd'hui de 1,2% et les Etats-Unis de 3,2%, tandis qu'ils atteindraient en 2030 respectivement des baisses de 20% et de 16%.

Ce rapport est publié dans le même temps que deux rendez-vous capitaux pour la lutte contre le changement climatique. Le Conseil européen devrait en effet se prononcer jeudi 23 et vendredi 24 octobre sur le cadre d'action de l'UE en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030.
Les négociations sur le climat sous l'égide des Nations unies se poursuivent également cette semaine (du 20 au 25 octobre) à Bonn (Allemagne) avant le Sommet sur le Climat de Paris en 2015.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Axdis Prime, l'expert conseil en rénovation énergétique AXDIS PRO