En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le dossier des négociations climatiques resterait entre les mains de Nathalie Kosciuscko-Morizet

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

À l'occasion de la réunion du groupe UMP à l’Assemblée Nationale qui s’est tenue mardi 16 novembre, Bertrand Pancher, député de la Meuse et co-rapporteur de la loi « Grenelle 2 » de l’environnement a interpellé le Premier Ministre François Fillon sur les objectifs du nouveau gouvernement en matière environnementale et notamment du partage des responsabilités entre les ministères de l'environnement et de l'énergie concernant le climat.

Selon un communiqué du député, François Fillon a répondu que les négociations internationales allaient continuer à être confiées à la ministre en charge de l’environnement pour des raisons de cohérence. Il a souligné que si les questions énergétiques dépendaient directement dorénavant du ministre de l’industrie, elles seraient traitées en relation étroites avec Nathalie Kosciuscko-Morizet.

Hier soir, lors de son allocution télévisuelle le Président de la République Nicolas Sarkozy a rapidement précisé que la question des énergies renouvelables et notamment la fixation du tarif d'achat serait à la charge du ministère de l'environnement et que Nathalie Kosciuscko-Morizet "serait consultée pour toutes les décisions concernant l'énergie".

Le périmètre des différents ministères doit encore être confirmé par voie réglementaire.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…