En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le gouvernement va examiner la pertinence d'un rapprochement du droit minier avec la réglementation des ICPE

Risques  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

La ministre de l'Ecologie a présenté ce mercredi en Conseil des ministres "les grandes lignes de la réforme du code minier annoncée par le Premier ministre dans son discours de politique générale". Cette réforme devrait être engagée très prochainement, sous la tutelle du conseiller d'Etat Thierry Tuot, désigné par le Premier ministre, précise le compte rendu de l'Elysée. Un projet de loi est attendu avant la fin de l'année 2012.

Il s'agira de mettre le code minier en conformité avec la Charte de l'environnement (consultation et participation du public) et de revoir l'ensemble des procédures relatives au régime de l'exploration et de l'exploitation des ressources, comme le recommandait le Conseil d'Etat en 2011, a indiqué Delphine Batho. "Cette révision des procédures s'accompagnera d'une prise en compte des enjeux environnementaux préalablement à la délivrance des titres afin d'assurer aux activités minières la sécurité juridique qu'elles requièrent. La réforme portera également sur la fiscalité minière et sur la responsabilité environnementale des entreprises exerçant des activités minières".

Rapprocher code minier et réglementation des ICPE ?

Sera également examinée "la faisabilité d'un rapprochement du droit minier et de la réglementation des installations classées pour la protection de l'environnement sans qu'il soit envisagé de remise en cause des spécificités de la réglementation minière au regard du droit de propriété et du rôle de l'Etat concédant". Pour rappel, c'était l'une des pistes évoquées par Arnaud Gossement, qui avait réalisé fin 2011 un rapport sur le droit minier à la demande du gouvernement.

Réactions1 réaction à cet article

 

Enfin ! enfin... Mais si cela contraint un peu trop à leur gout les exploitants, ne risquent-ils pas de faire céder à nouveau le gouvernement comme pour le permis offshore-profond scandaleux de S-hell : le gouvernement actuel se caractérise, pour le moment, par des intentions souvent très respectables, des idées souvent bonnes et des actions souvent avortées en mesurettes ou étouffées.
Espérons que les résultats de la conférence environnementale autant que le courage pour favoriser le développement durable seront les fondements de cette refonte...

Lionel | 07 septembre 2012 à 13h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…