En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Conférence à Paris sur le climat : lancement de Solutions COP21 pour valoriser les initiatives des acteurs

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Dans la perspective de la conférence des Nations Unies sur le climat (COP21) prévue à Paris en décembre 2015 le réseau Comité 21 et le Club France Développement Durable donnent le coup d'envoi de "Solutions COP21" qui vise à valoriser des initiatives et solutions pour le climat portées par tous types d'acteurs de tous les secteurs : entreprises, institutions, collectivités, centres de recherche, associations...

L'objectif : "montrer à un large public les multiples produits, services, process et innovations existants et en projet à travers le monde" de lutte contre le dérèglement climatique, indiquent les organisations.

Plusieurs acteurs publics et privés sont d'ores et déjà partenaires de l'initiative : Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), AFD (Agence française de développement), Carrefour, Climate Kic, EPE (association Entreprises pour l'environnement), GDF Suez, Generali, Haropa, Ikea France, Inpi (Institut national de la propriété industrielle), Club Finance de l'Orse (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises), Rexel, Schneider Electric, Sofiprotéol, Suez Environnement, Veolia et Ville de Paris.

Pendant les 18 mois qui précèdent la COP21, des rencontres, des événements d'informations et d'échanges, et des visites sur le terrain seront organisés. Une plateforme web destinée à tous les publics sera lancée en octobre.

En décembre 2015, pendant une semaine au Grand Palais à Paris, les organisateurs montreront les solutions et innovations en faveur du climat au plus large public à travers 4.000 m² d'exposition et d'espaces pédagogiques et 60 conférences, rencontres et tables-rondes. "Au total 50.000 visiteurs de tous horizons et de toutes nationalités sont attendus". Un pavillon Solutions COP21 sera présent au Bourget, site de la conférence Paris Climat 2015.

Réactions5 réactions à cet article

 

Bonjour, les solutions sont connues :
1/ Réduire les déchets et valoriser en France la matière première issu de ces derniers
2/Agir sur la pollution des transports
- Développer en province l'implantation des entreprises utilisant massivement internet
- Développer massivement le télétravail pour atteindre un taux de 20 % dans un premier temps (5 % actuellement en France)
3/Développer massivement les circuits courts pour rendre du travail aux territoires et diminuer sensiblement les transports de transit : circuits courts alimentaires, matériaux biosourcés et énergétiques
4/Mettre le paquet sur la rénovation thermique..
5/Continuer le développement de transports urbains de qualité à partir de biogaz notamment

Marjolaine | 14 juillet 2014 à 17h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Création d'une taxe carbone internationale qui limiterais par nature les importations, réindustrialisation des pays développés aux normes environnementales élevés, L'argent de la taxe carbone aidant les pays a s'adapter aux changement climatique et donnant des crédits aux scientifiques internationaux aux développement de technologie "propres" loin du contrôles des multinationales.Renforcement des contrôles aux frontières des produits importer pour respecter les normes française (nombreux produits comprenant des toxiques vendu dans nos magasins).

vincelefou | 15 juillet 2014 à 10h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La taxe carbone est une bonne solution, mais elle devrait être appliquée en respectant trois conditions:
-adjoindre l'électricité pour en faire une contribution climat-énergie,
-utiliser cette contribution pour réduire les prélèvements affectant le travail et améliorer le développement de l'économie: retour de la croissance, baisse du chomage, ce qui favoriserait la transition énergétique,
-mettre en place une allocation pour respecter l'équité.
La France devrait expérimenter cette mesure pour donner l'exemple.

Gépé | 05 septembre 2014 à 21h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Des solutions, il y en a plein, mais pas une seule. C'est la combinaison de toutes dont très largement un changement de comportement dans notre boulimie d'énergie, qui permettra seulement limiter le changement de la température moyenne de notre Terre, et d'amortir la fin de l'énergie facile.
Mais avant tout cela, les électeurs devront clairement voter pour un tel changement. Si on continue a en vouloir plus, sans accepter de perdre un peu, rien ne sera possible.

Pierre | 23 septembre 2014 à 12h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Très bon article, très clair et concis. Est-ce que vous savez où se déroulera la session 2016 ? Est-ce qu'on s'attend à un grand changement chaque année ou 2015 est vraiment spéciale ?

Pierre | 23 octobre 2014 à 17h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager