En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Covid-19 bientôt reconnue comme maladie professionnelle pour les travailleurs

Risques  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com

Les soignants atteints de la Covid-19 dans sa forme sévère verront leur maladie reconnue comme professionnelle, a annoncé le ministère du Travail dans un communiqué le 30 juin.

Seront concernés tous les soignants des établissements sanitaires et médico-sociaux, les personnels non-soignants travaillant en présentiel dans ces structures, ainsi que les personnes assurant le transport et l'accompagnement des personnes atteintes de la Covid-19. Les professionnels de santé libéraux bénéficieront également de ce dispositif. Un tableau des maladies professionnelles intégrant la Covid-19 sera créé par décret.

Pour les travailleurs non-soignants, la procédure de reconnaissance de la maladie professionnelle sera facilitée : un comité unique de reconnaissance national dédié à la Covid-19 sera constitué pour assurer l'homogénéité du traitement des demandes. Des dispositions réglementaires seront publiées dans les prochains jours afin de permettre la mise en œuvre rapide de ces mesures.

La reconnaissance en maladie professionnelle permet une prise en charge des frais de soins à hauteur de 100 % des tarifs d'assurance maladie, une prise en charge plus favorable des indemnités journalières, et une indemnité en cas d'incapacité permanente.

Réactions1 réaction à cet article

 

Je suis triste pour les gens des abattoirs nombreux en Pays de la Loire surtout en Sarthe ou ils sont très nombreux qui ont bossé très dur et pas eu des conditions normales d'isolation des virus.
J'ai été délégué chsct avec une direction à l'écoute, mais la ça aurait ronflé, les pauvres se sont infectés dans les vestiaires, avec tout le fric qu'ils gagnent ça coûtait quoi de louer des bungalos de chantier.

pemmore | 02 juillet 2020 à 12h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager