En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Première édition du prix de la communication sur l'écolabel européen

Gouvernance  |    |  Carole Monceau Actu-Environnement.com
   
Première édition du prix de la communication sur l'écolabel européen
L'écolabel européen
   
Lors d'une cérémonie à Bruxelles, la Commission européenne a désigné le 23 septembre 2009 les lauréats du prix de la communication sur le label écologique communautaire. Ce nouveau prix, qui sera reconduit chaque année, récompense les sociétés ayant œuvré auprès du public ''pour mieux faire connaître le label européen''.

Le label écologique communautaire a été institué en 1992 afin de stimuler la production et la consommation de produits et services respectueux de l'environnement au sein de l'Union européenne.

Un jury composé d'experts de l'environnement et de la communication, ainsi que de représentants de l'exécutif européen, a jugé les candidats sur la pertinence, la qualité et la créativité de leurs actions. Il a par ailleurs évalué leur utilisation du label écologique.

Trois lauréats

L'hôtel Bush de Carrick-on-Shannon (Irlande) s'est vu attribuer le prix de la communication dans la catégorie ''prestataires de services''. Le jury a salué la diversité des moyens employés par l'établissement afin d'accroître la notoriété de l'écolabel.

Deux entreprises ont été récompensées dans la catégorie ''fabricants''. Le fabricant italien de carreaux en céramique, Concorde, a été distingué pour la qualité de ses campagnes promotionnelles. Autre lauréat : le fabricant français de peintures et de vernis, ONIP. La société a lancé une campagne en 2005 destinée à promouvoir l'écolabel dans le milieu professionnel.

Environ 20 000 produits et services arborent le logo en forme de fleur. On y trouve notamment les produits d'entretien, les appareils électriques, le papier, les produits textiles, les équipements pour la maison et le jardin, les lubrifiants, ainsi que les services d'hébergement touristique.

Une modification de la procédure

Les conditions d'attribution du label sont en cours de révision afin ''d'élargir la gamme des produits et services couverts et de mettre l'accent sur ceux qui recèlent le potentiel d'amélioration le plus important''. Le projet prévoit également la diminution des redevances. Actuellement, les entreprises labellisées acquittent une redevance annuelle basée sur leur chiffre d'affaires. Avec ce projet, elle deviendra forfaitaire et ne pourra pas excéder 1 500 euros.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager