En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Guide high-tech responsable de Greenpeace : Nokia est toujours en tête du classement

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'organisation environnementale Greenpeace a publié le 7 janvier la nouvelle édition de son classement ''Pour une high-tech responsable'' qui classe les dix-huit principaux fabricants mondiaux d'électronique selon leur politique environnementale.

Le guide ''Pour une high-tech responsable'' attribue une note sur 10 aux dix-huit plus gros fabricants mondiaux de téléphones mobiles, d'ordinateurs, de téléviseurs et de consoles de jeu, en fonction de trois critères : consommation énergétique de leurs appareils, politique en matière de substances chimiques et gestion des déchets/recyclage.

Dans cette nouvelle édition, Nokia reste en tête du classement avec une note de 7,3/10, talonné par Sony Ericsson avec 6,9/10. ''Ces entreprises remportent les meilleurs scores en matière de consommation d'énergie, d'élimination des produits toxiques et de prise de responsabilité pour la collecte et le traitement des anciens appareils'', souligne Greenpeace Belgique dans un communiqué.

Nokia et Sony Ericsson sont suivis de Toshiba (5,3), Philips (5,3) et Apple qui ''remporte la palme de l'élimination des produits toxiques'' et obtient la note de 5,1/10, s'est félicité Greenpeace. ''Tous les appareils de l'entreprise sont déjà exempts de ces substances, de PVC et de retardateurs de flamme au brome. Ces produits provoquent une importante pollution environnementale quand ils sont éliminés, notamment dans les pays en développement où les déchets électroniques sont démantelés'', a expliqué l'organisation. Tandis que HP (4,7), classé à la 11e place, a de son côté produit un ordinateur portable ''pratiquement exempt de substances toxiques''.

Parmi les mauvais élèves figurent Nintendo qui occupe la dernière place du classement et obtient 1,4/10 devancé par Microsoft (2,4) et Lenovo (2,5). ''Après avoir caracolé longtemps en tête du classement'', Samsung chute à la 7e place ( 5,1/10) ''parce qu'elle n'a pas tenu sa promesse d'éliminer les retardateurs de flamme au brome de tous ses produits pour janvier 2010'', a déploré l'organisation.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager