En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Hydrogène : Engie et ArianeGroup s'allient pour proposer une solution pour le transport lourd

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce jeudi 10 septembre, Engie et ArianeGroup ont annoncé la signature d'un accord de collaboration dans le domaine de l'hydrogène renouvelable liquéfié. Les deux groupes visent les transports lourds et longue distance : le maritime, le ferroviaire et l'aéronautique.

Les deux entreprises veulent élaborer et tester « la technologie de liquéfaction optimisée avec le développement d'un liquéfacteur d'hydrogène sur le site industriel d'ArianeGroup à Vernon (Eure) ». Ce site est le plus grand centre d'essais hydrogène en Europe, revendiquent les partenaires. Dans un second temps, ils comptent proposer une offre de produits et de services, en priorité pour les applications maritimes et fluviales.

« ArianeGroup maîtrise les systèmes de propulsion fondés sur l'hydrogène liquide et les infrastructures sols associées depuis plus de 40 ans grâce à l'aventure Ariane », expliquent les deux entreprises. Quant à Engie, il apporte ses compétences dans le domaine des gaz liquides. En outre, l'entreprise est déjà engagée, avec Anglo-American, dans le développement d'un camion de transport minier fonctionnant à l'hydrogène et a alimenté en hydrogène renouvelable le train régional de passagers d'Alstom testé aux Pays-Bas.

Réactions2 réactions à cet article

 

De la technologie spatiale dans des bateaux (cryostats à 10 K), sans même parler des procédés en amont... quel sera le prix du kWh, comparé au fuel lourd ???

dmg | 11 septembre 2020 à 10h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Très bien cette JV française ds le H2 !
Visent Transports lourds, maritime, ferroviaire et aéronautique !

Je relève: "...a alimenté en hydrogène renouvelable le train régional de passagers d'Alstom testé aux Pays-Bas."
Voilà donc aussi aux NL, après les trains Alstom H2 testés et qui roulent depuis quasi 2 ans en Allemagne.
Il y a qu'en France qu'on n'a tj pas de trains Alstom-H2 en test !
Un comble !
Encore un cas de cordonnier est souvent le plus mal chaussé !
Espérons que l'Etat et Alstom vont se secouer et corriger ce retard !
Encore 1 !
Salutations
Guydegif(91)

Guy | 13 septembre 2020 à 17h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager