Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Vers une baisse sensible de l'exploitation forestière illégale

Biodiversité  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Selon une étude de l'institut britannique Chatham House, la production de bois illégal au niveau mondial a diminué de 22 % depuis 2002. Selon ce rapport, intitulé Illegal Logging and Related Trade : Indicators of the Global Response, au cours des dix dernières années, l'exploitation forestière illicite a diminué de 50 % au Cameroun, de 50 à 75 % dans la forêt amazonienne brésilienne, et de 75 % en Indonésie.

Cette réduction a empêché la dégradation de quelque 17 millions d'hectares de forêt et par conséquent l'émission de près de 14,6 milliards de tonnes de dioxyde de carbone soit la moitié des quantités mondiales de CO2 émises par les activités humaines chaque année.

Selon l'étude, ces chiffres démontrent l'efficacité des efforts internationaux pour lutter contre ce problème et notamment des Accords de partenariats volontaires avec l'Union européenne et plus récemment de la nouvelle législation américaine pénalisant le commerce de bois abattu illégalement. Cette nouvelle loi, bien que très récente, semble déjà imposer une pression sur les producteurs et les transformateurs de bois dans le monde entier, en les obligeant à surveiller leurs chaînes d'approvisionnement, notent les auteurs de l'étude. Cette tendance pourrait se renforcer puisque les institutions européennes se sont récemment mises d'accord sur une législation visant à interdire la vente de bois illégalement exploité.

Malgré tout, l'exploitation forestière illicite reste un problème majeur. Si les cas d'abattage clandestin les plus manifestes sont résolus, des pratiques plus difficiles à détecter, et donc moins facilement identifiables, ont tendance à se développer, constatent les auteurs. C'est le cas notamment des entreprises qui disposent de permis d'exploitation légaux mais procèdent à des abattages au-delà des limites de leurs concessions. Des permis de déboisement aux fins de plantations agricoles sont également souvent attribués de manière peu conforme à la réglementation, ajoutent-ils.

Réactions1 réaction à cet article

 
Et en Roumanie, vous avez des chiffres?

Je suis souvent dans une zone forestiere de Roumanie, le Maramures, pour des cooperations de mon association avec des associations et l Inspection scolaire. D apres mes observations, le vol est frequent apres abattage illegal, mais je ne puis pas estimer l importance. Est-ce surveille vraiment?

amalialb | 27 juillet 2010 à 15h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Dalle gazon O2D GREEN® pour stationnements végétalisés perméables O2D ENVIRONNEMENT