Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Ile-de-France : une forêt s'installe sur des sols pollués

Dans le Val d'Oise, au nord-ouest de Paris, une forêt va pousser sur une plaine polluée aux métaux lourds et aux hydrocarbures. La concertation préalable à la déclaration d'utilité publique se termine ce mois-ci.

Aménagement  |    |  Albane Canto  |  Actu-Environnement.com
Ile-de-France : une forêt s'installe sur des sols pollués
Environnement & Technique N°379 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°379
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Un million d'arbres à planter pour une nouvelle forêt de 1.350 hectares. C'est le projet, peu commun, de l'aménagement d'une plaine de 2.000 hectares dans le Val d'Oise, au nord-ouest de Paris. Utopiste ? Non : très pragmatique. Car ces sols sont pollu...

Réactions5 réactions à cet article

 

"Car ces sols sont pollués par près d'un siècle de déversement des eaux usées de Paris, puis par les boues de la station d'épuration chargée de les traiter."

Serait-il possible, SVP, de commenter un peu cette phrase essentiel ? Déverser comment ? Etc

Encore un cadeau d'ex-irresponsables politiques ou peut-on invoquer une ignorance non coupable ?

C'est un cas important unique en France ?

Sagecol | 19 mars 2018 à 09h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Il est difficile de résumer un siècle d'histoire de l'assainissement parisien en quelques mots. Une canalisation a bien été construire pour amener les eaux usées de Paris, puis des communes environnantes, sur cette plaine. Il existe encore un chemin baptisé émissaire de la ville de Paris » qui part de Pierrelaye… Avec le développement de l’industrie, la matière organique a été polluée par les métaux lourds et les hydrocarbures. Quand les eaux ont été traitées en station d’épuration, on a épandu les boues, avant de se rendre compte qu’elles étaient également polluées…
Pour ce qui est des responsabilités, je ne peux pas vous répondre, n’ayant pas enquêté sur ce volet.

La rédaction | 19 mars 2018 à 12h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci, c'est déjà çà
"Vivent" les émissaires .... mortifères

Ça ne devait déjà pas être marrant pour les nez des gens du coin.

Sagecol | 19 mars 2018 à 16h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A Achères, il y a eu depuis longtemps (Baron Haussmann?) l'issue d'un grand émissaire qui donnait sur ce qui était appelé le "dépôt des gadoues" en bord de Seine.
Est-ce de cela qu'il est question ?
Quant à la responsabilité, elle est normalement partagée car liée historiquement au développement de notre société. L'industrie, coupable désignée naturellement ici sans discernement, n'y est pas pour grand-chose... pas plus ni moins coupable.

Albatros | 29 mars 2018 à 14h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est un autre émissaire qui partait sur Achères, mais le principe est le même, oui.
Tout à fait d'accord sur la responsabilité, partagée entre le producteur (l'industrie), le politique qui réglemente (ou pas, dans ce cas) et le consommateur.

La rédaction | 29 mars 2018 à 15h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

RiverSurveyor : profileur acoustique pour la mesure de débits en rivières Xylem Analytics France