En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

GreenTech verte : vingt nouvelles start-up sélectionnées

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le 4 juin, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a annoncé les 20 nouvelles start-up lauréates de l'appel à manifestation d'intérêt "GreenTech verte" du premier semestre 2019. Initiée depuis 2016, l'initiative "GreenTech" du ministère accompagne les start-up qui innovent en faveur de la transition écologique (économies d'énergies, transports propres, gestion durable des déchets, protection de la santé, développement des énergies renouvelables).

Les 20 start-up retenues seront labellisées "GreenTech verte" par le ministère de la Transition écologique. Elles seront accompagnées, au sein des deux incubateurs du ministère, afin de favoriser leur croissance et leur développement. Les incubateurs sont situés à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) et à Toulouse (Haute-Garonne). "Un hébergement et une formation proposés dans les deux incubateurs ministériels, suivis d'une mise en relation avec l'écosystème d'innovation du ministère permettront de finaliser leurs projets et d'engager leur industrialisation et leur commercialisation", indique le ministère.

Dans la catégorie "économie circulaire", cinq projets ont ainsi été sélectionnés (Greentraders, Pandobac, Synovance, Poly to Poly et Triakaz). Poly to Poly organise notamment les approvisionnements des entreprises en résines et polymères recyclés. Quatre autres projets (Materr'Up, Homeys, Ecodèle et Sedipec) ont été retenus dans les catégories "bâtiment et ville durable" et "efficacité énergétique". Homeys exploite par exemple les données du bâtiment pour améliorer leur performance énergétique.

Quatre lauréats (CityTaps, Histoire et papillons, Protecto et Hydroclimat) font aussi partie de la catégorie "biodiversité et eau". CityTaps connecte ainsi les réseaux d'eau pour les rendre intelligents et performants. Deux projets ont par ailleurs été retenus dans la catégorie "énergie renouvelable" (Wind my Roof et Enosis). Wind my Roof développe notamment une éolienne de toiture innovante.

Trois autres projets rejoignent en outre les catégories "prévention des risques" et "santé et environnement"(Ealico, Koovee et Ogoxe). Koovee remplace par exemple les couverts en plastique jetables par des couverts comestibles. Enfin, deux projets ont été sélectionnés dans la catégorie "mobilité durable" (CWS Morel et Tdoog). Tdoog développe les déplacements professionnels en trottinette en entreprise.

Aujourd'hui, plus de 120 start-up sont engagées dans la démarche GreenTech verte.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…