En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le SOeS (ex IFEN) réactualise ses indicateurs de l'environnement

Qualité de l'air et des eaux, biodiversité, émissions de GES, production de déchets ou encore dépenses dans la protection de l'environnement : autant de critères pris en compte dans le nouveau rapport annuel du service statistiques du ministère.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Le Service de l'observation et des statistiques (SOeS, ex-Institut français de l'environnement - IFEN) du Commissariat général au développement durable (CGDD) a publié, lundi 9 mars, une liste de « 10 indicateurs clés » en matière d'environnement. Cette publication fait la synthèse des principaux « enjeux » et met en évidence leur évolution.
La qualité de l'air et des eaux, l'évolution de la biodiversité, les émissions de gaz à effet de serre, la production de déchets ou encore les dépenses dans la protection de l'environnement, sont autant de critères que prend en compte le nouveau rapport annuel 2008.

10 indicateurs et presque autant de défis à relever

Par rapport à 2000, la qualité de l'air des villes françaises s'est globalement améliorée, aux vues des teneurs de 4 polluants : SO2, Ozone, NO2 et PM10. La baisse des concentrations en SO2 contribue beaucoup à cette amélioration. À l'opposé, les teneurs en ozone restent au-dessus de leur niveau de 2000. Les concentrations en NO2 sont en légère baisse, surtout dans les agglomérations de plus d'un million d'habitants. Aucune tendance significative n'est observée pour les particules PM10, commente le service statistique du CGDD.

La pollution de l'eau aux nitrates, qui proviennent de l'utilisation des engrais en agriculture et des rejets des stations d'épuration, par rapport aux chiffres du rapport 2007, aurait également diminué. La proportion des points en médiocre et mauvaise qualité est passée de 21 à 17% entre 2006 et 2007.

Côté biodiversité, mesurée par l'indice d'abondance des populations d'oiseaux communs, le service statistique du ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire (MEEDDAT) note un affaiblissement depuis 1989. La tendance générale d'évolution des 65 espèces suivies est de -18%. Elle traduit le déclin des espèces agricoles (-28%), sensibles à la dégradation des habitats, des espèces des milieux bâtis (-27%) et forestiers (-18%), précise le SOeS. Rappelons que l'objectif de la France est de stopper la perte de biodiversité à l'horizon 2010 ! Il faudra donc redoubler d'efforts pour maintenir la diversité biologique.

Concernant l'occupation des sols, les chiffres montrent que depuis 1990, les zones industrielles ou commerciales et les infrastructures de transport s'accroissent depuis 1990, consommant beaucoup d'espace et fragmentant les milieux. Cet étalement se fait principalement aux dépens des terres agricoles, qui représentent 60% des surfaces en 2006. Les forêts et autres milieux naturels occupent 34% du territoire, les surfaces en eau 1%, indique le SOeS.

Les quantités de déchets collectés par les municipalités ont également augmenté passant de 28 millions de tonnes de déchets en 1995 à 34 millions de tonnes en 2008. Les quantités d'encombrants et déchets verts acheminés en déchèteries ont été multipliées par trois entre 1995 et 2006. Le poids des emballages collectés en porte à porte ou en apport volontaire a doublé. Celui des ordures collectées en mélange est resté stable, précise le SOeS.

La production d'énergie primaire d'origine renouvelable a progressé de 2 mégatonnes équivalent pétrole (Mtep) entre 2006 et 2007 (16 contre 18 Mtep). Elle est aux deux tiers thermique, issue de la biomasse : bois, déchets, biocarburants et biogaz. L'électricité d'origine renouvelable représente le tiers restant et provient à 88% de l'hydraulique, à 6% de la biomasse et à 6% de l'éolien, en forte progression, souligne le service statistique du ministère.

Les émissions de gaz à effet de serre ont quant à elle globalement diminué de 5,6% entre 1990 et 2007 mais les émissions des transports sont en hausse de 19% et représentent 27% du total en 2007 et celles du résidentiel-tertiaire ont augmenté de 6%. Notons que l'objectif à long terme fixé par la loi d'orientation sur l'énergie de 2005 est de diviser par 4 les émissions de 1990 d'ici 2050 et que l'UE-27 s'est engagée à réduire ses émissions de 20% à l'horizon 2020.

Quant aux dépenses pour la protection de l'environnement, dont les deux tiers sont consacrés à la gestion des eaux usées et des déchets, elles représentaient 2% du PIB en 2006 avec 36,2 milliards d'euros. Ce financement est assuré à parts voisines par les entreprises, les administrations et les ménages.

Notes

1 - Rapport

Réactions2 réactions à cet article

 
Pollution au PCB .

La pollution au PCB dans les eaux du fleuve Rhône a-t-elle diminué entre 2005 et 2009 ? Si oui ou non de combien ?
Quel est le prix d'une analyse complète d'un poisson de 500 g
afin de savoir si il est commestible ou pas ?

Quelles sont les travaux prévus sur le Rhône au niveau de ARLES ?

Martin-pêcheur. | 12 mars 2009 à 18h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 
FOLIES DE NOS PAYS INDUSTRIALISES

Nous nous croyons savants et malins.De plus, nous voudrions donner des leçons et nous montrer en exemple au monde entier...Cachons nous, taisons nous, cherchons des miroirs fidéles pour avouer nos erreurs,nos folies...pollutions,gaspillage,massacre de nos terres agricoles par les surfaces consommées,par l'érosion des pentes,par l'appauvrissement en matiére organique issu des systémes de production artificiels, par la destructuration liée à notre belle mécanisation qui fait courrir les pigeons que nous sommes dans les salons (SIMA)...Decidement, tout est à revoir, on n'a plus rien dans la tête, des têtes de linote...SURTOUT ARRETONS DE PRECHER A TRAVERS LE MONDE ET DE NOUS CONSIDERER COMME DES MODELES...QUELLE ARROGANCE STUPIDE ET MALSAINE.

bertrand | 12 mars 2009 à 20h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager