Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Santé des océans et des eaux douces de l'UE : l'Ifremer consulte les Français

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Jusqu'au 27 novembre, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) consulte en ligne les Français pour protéger et restaurer les océans, les mers et les eaux côtières et intérieures. Cette consultation citoyenne s'inscrit dans le cadre de la mission européenne « Starfish 2030 », présidée par l'ancien commissaire européen Pascal Lamy. L'Ifremer a été sollicité par la Commission européenne, le ministère de la Mer et le secrétariat général de la mer pour organiser cette enquête auprès des Français.

Cette initiative « se déroule dans le cadre de l'un des 5 défis stratégiques fixés par l'Union européenne à relever d'ici 2030, qui vise à restaurer la santé des océans, des mers, lacs, fleuves et rivières », précise l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) qui est partenaire de l'initiative. Deux consultations citoyennes ont déjà été conduites en juin dernier en Irlande et en Roumanie, selon l'Océanopolis, également partenaire.

Les résultats de l'enquête seront présentés le 5 décembre.

Réactions5 réactions à cet article

 

Merci de nous prévenir de l'existence de cette consultation. Peut-être serait-il utile de donner le lien vers elle, cela serait plus facile que de devoir faire la recherche soi-même.

petite bête | 16 novembre 2020 à 10h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Sur la façade atlantique on ne peut pas dire que globalement c'est en mauvais état, il reste des progrès à faire dans les stations d'épuration qui saturent facilement en été, les ports avec les plaisanciers.
Puis la surpêche de ceux-ci les casiers devraient être limités aux professionnels et au dela des 300 m de l'estran, pêche devant être limitée aux bassiers pour retrouver la faune d'il y a 40 ans.
Il faudrait trouver une formule pour quantifier le volume de ce qui part et revient pour verbaliser ce qui a été jaillé (verbe du patois qui signifie le geste de jeter au dépotoir) en mer.

pemmore | 16 novembre 2020 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour le lien de l'enquête est déjà au sein de l'article : https://starfish2030.ifremer.fr/
et voici le lien pour y répondre :
https://starfish2030.ifremer.fr/form/starfish2030#no-back

Rachida Boughriet Rachida Boughriet
17 novembre 2020 à 10h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Au temps pour moi! Merci pour ce rappel.

petite bête | 17 novembre 2020 à 11h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le site est intéressant, mais je trouve que c'est difficile de trouver ce qui m'intéresse, j'ai passé ma petite enfance chez mes grands-parents proche de Croix de Vie, la mer avance depuis toujours mais bien avant la crise actuelle.
Ont été construites dans la plus parfaite illégalité des hlm en front de mer, je comprend dans les années 50 les parisiens n'arrivaient pas à imaginer une vie non collective, depuis la mer avance et ronge les falaises, et je trouve particulièrement stupide de bétonner, entasser des méga cailloux, la route en corniche doit être éliminée ou déplacée les hlm détruits, et la mer reprendra un aspect naturel, sinon ça va finir par être aussi moche que les Sables d'Olonne.

pemmore | 17 novembre 2020 à 14h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager