Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Sortie du nucléaire allemande : la France devra développer son réseau d'électricité pour éviter la saturation

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La décision de l'Allemagne de sortir du nucléaire d'ici 2022 aura forcément un impact sur la sécurité d'approvisionnement en France, en modifiant structurellement les flux d'électricité dans la zone Allemagne - Suisse - Est de la France, note le gestionnaire de réseau RTE dans l'édition 2011 de son bilan provisionnel de l'équilibre offre/demande d'électricité en France, publié le 22 juillet.

La France est ''fortement interconnectée au reste du système électrique européen'' et importe de l'électricité pour couvrir les périodes de pointe notamment. La réduction soudaine de la production en Allemagne, et donc des possibilité d'imports par cette frontière, doit être compensée par des imports en provenance d'autres pays voisins.

RTE redoute un phénomène de saturation des réseaux induit par la modification des flux d'électricité sur les réseaux intérieurs allemand et transfrontalier. ''Au sein d'un système électrique, les sources de production doivent être équitablement réparties, de manière à assurer une répartition compatible avec la structure du réseau et donc avec les flux d'énergie qu'il peut acheminer en sécurité'', explique RTE. La France pourrait être dans l'obligation de développer son réseau pour maintenir une capacité de transit transfrontalier adéquate, sans préjudice des constructions de nouveaux ouvrages de transport chez ses voisins européens.

Réactions4 réactions à cet article

 

c'est amusant de voir les réactions de l'oligarchie française, enfin plutôt affligeant a vrai dire, on a l'impression que sans l'allemagne on ne pourra pas s'en sortir pour se chauffer en hivers.Moi je crois qu'en réalité se qui gène les pronucléaires dans cette histoire c'est qu'ils savent pertinemment que les allemands vont réussir leur virage énergétique,il sera alors difficile de dire au bon peuple français sortir du nucléaire est impossible mes amis soyez réalistes.Et tous les mensonges qu'on nous sert a profusion seront obsolètes.Ah là là quel malheurs ils sont vraiment pas gentils les allemands.Sauf qu'ils nous donnent une bonne leçon de courage de démocratie et d'anticipation.Je leurs dis bravo et merci.

technocrate137 | 23 juillet 2011 à 01h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

en fait c'est en été qu'on importe depuis l'Allemagne (parce que nos centrales nucléaires sont au ralenti du fait du manque d'eau de refroidissement), pourquoi ne pas développer le photovoltaïque ?

no_risk_no_fun | 25 juillet 2011 à 10h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Dites moi technocrate 137, vous pensez que les allemand vont se fournir où? Ce sont les centrales françaises qui vont leur fournir leur manque en énergie...Bel exemple en effet, on ne veut pas de nucléaire chez soit, alors on va le chercher chez le voisin....

johnmalkovich | 25 juillet 2011 à 14h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Dans un autre article (Sortie du nucléaire : le scénario allemand est-il crédible ?):
"En 2010, la France a exporté 9,4 térawattheures (TWh) en Allemagne, l'Allemagne a exporté 16,1 TWh vers la France" et "Pour Greenpeace international, ..., le pays dispose d'une surcapacité de production électrique."
Il y a la question des pointes, quand l'Allemagne achète-t-elle à la France et inversement ? Avec le "tout électrique" bien français, cela ne m'étonnerait pas que les perdants soient bien les Français, comme le suppose Technocrate 137.

Et sinon, oui les allemands ne veulent pas de nucléaire chez eux, et ils iront peut-être en chercher chez leur voisin, l'idiot du village, qui en plus de générer des déchets dont il ne sait que faire, vend son électricité peu chère pour (se) prouver que "le nucléaire c'est pas cher" (il parait).

Et puis on ne va pas leur en vouloir de ne pas vouloir de nucléaire chez eux en d'en acheter aux voisins quand le voisin en question ne sachant pas trop quoi faire de ces déchets va les mettre chez un autre voisin... ou en cadeau de bienvenu des nos descendants.

C'est vraiment un bel exemple de solidarité entre voisins le nucléaire !

Tombour | 25 juillet 2011 à 16h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager