Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nouvelle initiative de Bruxelles pour favoriser l'accès à l'énergie dans les pays en développement

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a présenté lundi 16 avril une nouvelle initiative de l'UE visant à favoriser l'accès à "l'énergie durable à 500 millions de personnes supplémentaires'' dans les pays en développement d'ici à 2030. "Sans accès à l'énergie, nous ne pourrons tout simplement pas atteindre les objectifs du millénaire pour le développement", a déclaré M. Barroso.

Les propositions de la Commission portent sur un nouveau mécanisme d'assistance technique de l'UE, d'un montant de 50 millions d'euros pour les deux prochaines années. Il peut s'agir, par exemple, "de soutenir le développement de partenariats publicprivé sur l'accès à l'énergie dans les pays en développement ou de mettre en place des systèmes de garantie des risques dans les pays en développement avec une banque. Cela pourrait potentiellement entraîner des investissements considérables en donnant aux investisseurs une certaine assurance quant à la sécurité de leur argent", a expliqué la Commission.

Le président Barroso a également souligné que, dans le cadre de la conférence des Nations unies sur le développement durable, qui se tiendra à Rio en juin (conférence «Rio+20»), l'UE et les États membres "s'efforceront de mobiliser une aide supplémentaire pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines de millions d'euros pour soutenir de nouveaux investissements concrets" en coopération avec les banques et le secteur privé.

Dans cette perspective, l'UE entend atteindre "les objectifs ambitieux" du secrétaire général des Nations unies, qui sont de garantir, d'ici à 2030, un accès universel à des services énergétiques modernes, de doubler le taux global d'amélioration de l'efficacité énergétique et de doubler la part des énergies renouvelables dans la palette énergétique mondiale.

Par l'intermédiaire de la facilité ACP-UE pour l'énergie, l'Union européenne a déjà soutenu plus de 130 projets dans les pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), "apportant des services énergétiques modernes à 12 ou 13 millions de personnes dans le monde", a rappelé Bruxelles.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Risques : essais abusifs sur batterie Lithium de forte puissance CNPP