En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt un label de qualité pour les eaux de baignade

Eau  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
En vue de l'entrée en vigueur en 2015 de nouveaux critères de qualité pour les eaux de baignade européennes, la France lance un label de certification. Initiée par l'Association des élus du littoral (ANEL) et l'Association nationale des maires des stations classées et des communes touristiques (ANMSCCT), cette certification doit permettre de mettre en place une méthode pertinente de surveillance et de prévision des pollutions, de prendre les mesures nécessaires pour améliorer la qualité des eaux de baignade et surtout d'informer en toute transparence le public. Elle sera accordée après examen du dossier par rapport au référentiel, aux collectivités présentant un minimum de 50% de sites classés à l'heure actuelle en A ou B (« bonne qualité » ou « moyenne qualité »). Le référentiel étant en cours de finalisation, les premières certifications devraient être délivrées début 2009.
Ce label se basera uniquement sur les résultats des analyses physiquo-chimiques et microbiologiques de l'eau contrairement au Pavillon Bleu délivré aux plages et aux ports de plaisance pour leur gestion globale de l'environnement.

À travers cette certification, le MEEDDAT souhaite répondre aux études publiées récemment par l'Afsset et l'association Surfrider. Les deux rapports prévoyaient un déclassement de nombreuses zones de baignade du fait de la nouvelle méthode de classification qui entrera en vigueur en 2015. Avec ce label, le MEEDDAT espère laisser le temps aux collectivités d'améliorer la qualité des eaux et d'éviter la fermeture de plusieurs sites.

Réactions5 réactions à cet article

 
Interdiction des chiens

Peut-être anecdotique , mais quand interdira-t-on REELLEMENT les chiens sur les plages ?
On dépense des milliards pour le traitement des eaux à tous les niveaux et on laisse quelques inconscients souiller l'effort général impunément

bretonécoeuré | 16 août 2008 à 13h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Interdiction des chiens

Faut savoir qu'il ya une différence entre la pollution de l'eau et la saleté sur les plages. c'est pas parce que médor fera sa "petite affaire" sur la plage que cela pertubera la qualité de l'eau. D'accord la plage sera sale mais ça n'a aucun impact sur le milieu marin (et aucun rapport avec l'article ci-dessus ). par contre les sacs plastiques et autres objets que d'autres inconscients jettent inpunément ça, ça a une réelle conséquence

labellette | 21 août 2008 à 17h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Interdiction des chiens

il n'y a aucune difference entre des dechets canins et humains tous deux porteurs de coliformes fecaux ou totaux ou bien de salmonelles prejudicables aux eaux de baignades et aux eaux de peches a pieds et conchylicoles

marcel le moal | 22 août 2008 à 15h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
avant d'interdire les chiens ...

Il faudrait d'abord interdire les gens qui polluent bien plus, et en toute connaissance de cause, eux !

Interdisons aussi les chevaux ; c'est drôle qu'ils sont souvent autorisés sur les plages où les chiens ne le sont pas. Leurs crottes sont pourtant bien plus grosses !

Et tant qu'on y est on interdit les poissons, les crustacés et les mollusques qui ne se privent pas de faire leurs saletés dans l'eau de baignade ! Cela devrait décourager les oiseaux et nos plages seront enfin propres, désertes mais propres

michel | 05 août 2009 à 23h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Interdiction des chiens

Je pense que les maitres de chiens se doivent d'avoir un code de bonne conduite indispensable à la socialisation de leur animal ( chien ).
Je viens de lire que l'on interdit dans un pays la plage aux femmes voilées, dans un autre que l'on verbalise les personnes qui piniquent sur la plage.
je pense que l'on pourrait aussi interdire la plage aux bébés qui sont succeptibles de trotiner seuls sur la plage et qui n'ont pas de couches appropriées. Aux porteurs de mycoses sur les pieds, aux femmes menstruées, celles ayant une infection unrinaires, à tous ceux qui ont une hygiéne douteuse etc......
Mais je crains et redoute surtout l'intolérance.

mais oh! | 30 août 2009 à 10h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager