En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Logirep lance la construction d'un immeuble social THPE dans les Yvelines

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'Entreprise Sociale pour l'Habitat, Logirep a annoncé le 7 avril le lancement des travaux d'une habitation à loyers modérés à très haute performance énergétique (THPE) à Vaux- sur-Seine, dans les Yvelines.

D'une superficie de 1.491 m², l'immeuble se compose de 22 logements locatifs, dont quatre pourront accueillir des personnes handicapées. La consommation énergétique de l'immeuble devrait avoisiner les 80 kw/m²/an, soit 30% de moins que le coefficient de référence retenu par la réglementation thermique 2005, pour la région parisienne,a souligné Logirep.

Les bâtiments, certifiés QUALITEL THPE 2005 EnR et Habitat & Environnement (Profil A), seront notamment équipés d'un système de chauffage par le sol basse température réversible avec pompe à chaleur air/eau. Le projet prévoit également l'installation de panneaux solaires et photovoltaïques destinés respectivement à chauffer l'eau sanitaire et à alimenter l'ensemble du bâtiment en électricité.

Il s'agit du troisième projet à très haute performance énergétique de Logirep qui finalise actuellement la construction d'une résidence THPE sur le site du Polytechnicum de Marne-la-Vallée, dont la livraison est prévue pour l'été 2009.

Réactions2 réactions à cet article

 
Le THPE n'a rien d'exceptionnel

Je m'étonne que l'article fasse tout un sujet sur la construction par un bailleur social d'un immeuble THPE. Ce label n'est plus aussi rare que ça dans le logement social. A la rigueur qu'on parle d'un projet BBC, mais THPE...

Tilmendir | 09 avril 2009 à 13h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Un taudis géré par la LOGIREP

Dans le logement en question, il y a des reflux provenant des canalisations tous les quatre jours. Il fait moins de 17°C durant tout un semestre de l’année (15.9°C dans la cuisine vers 10h du matin, le 5 décembre 2009). De plus, il y a des périodes où les lumières se mettent à clignoter intempestivement toute la soirée jusqu’à s’éteindre complètement.

Cela fait en tout cinq ans que rien n’a été fait par le bailleur concernant ces problèmes. C’est à se demander si la LOGIREP gère des appartements ou des caves à vins. Je demande que des sanctions soit prises à l’encontre de cet organisme et à défaut le gel de toute subvention jusqu’à la mise en conformité des logements.

locataire | 10 décembre 2009 à 23h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager