En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Métaux lourds dans les jouets : l'Allemagne désavouée par la justice européenne

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Par un jugement du 14 mai 2014, le Tribunal de l'Union européenne a confirmé une décision de la Commission de mars 2012 selon laquelle l'Allemagne ne pouvait pas maintenir ses valeurs limites actuelles pour l'arsenic, l'antimoine et le mercure dans les jouets.

La juridiction européenne a en effet conclu que l'Allemagne ne rapportait pas la preuve que ses propres valeurs limites, calées sur l'ancienne directive "jouets" de 1988, garantissaient une protection plus élevée que celles fixées par la nouvelle directive de 2009.

L'Allemagne avait obtenu le 15 mai 2013 une décision provisoire du Tribunal l'autorisant à maintenir les anciennes valeurs limites jusqu'à ce qu'il soit statué au principal. C'est aujourd'hui chose faite et elle se voit contrainte d'appliquer les nouvelles valeurs limites pour l'arsenic, l'antimoine et le mercure dans les jouets.

Les anciennes valeurs toujours valables pour le plomb ?

En revanche, le Tribunal a annulé la décision de la Commission en ce qu'elle limitait jusqu'au 21 juillet 2013 l'approbation des valeurs limites allemandes pour le plomb. Il semble donc que l'Allemagne puisse continuer à appliquer les valeurs limites actuelles pour cette substance. Toutefois, la rédaction de la décision du Tribunal couplée à celle des dispositions de la décision qu'il annule partiellement peut donner lieu à interprétation. Il sera donc intéressant de voir quelles conclusions en tirent les parties.

Quant au baryum, la juridiction européenne a constaté qu'il n'y a avait plus lieu de statuer sur le recours. Ce dernier était en effet devenu sans objet du fait d'une modification des valeurs limites opérée entre-temps par la Commission.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…