En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : les ministres des Finances ne trouvent pas d'accord sur la question du financement

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
À 50 jours seulement de l'ouverture du sommet de Copenhague sur le climat, les ministres des Finances européens n'ont pas réussi à trouver un accord sur les financements pour soutenir les pays en développement face à la crise climatique.

''Ce fiasco de l'Union européenne concrétise la probabilité d'un échec à Copenhague'', commente Karine Gavand, responsable de la campagne Climat de Greenpeace France, dans un communiqué.''Le soutien financier aux pays en développement est une condition sine qua non d'un accord mondial sur le climat. Au lieu d'avancer et de poser les fondations de cet accord, les ministres des Finances piétinent. Gordon Brown, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy auront l'obligation de nous tirer du pétrin dans lequel cet échec des ministres des Finances nous a mis aujourd'hui''.

Greenpeace appelle de ce fait les chefs d'État de l'Union européenne, qui se rencontrent les 29 et 30 octobre à Bruxelles, à s'engager sur une contribution de 35 milliards d'euros annuels pour aider les pays en développement à s'adapter aux impacts des changements climatiques dont ils sont les premières victimes, à protéger leur forêt et à développer un modèle énergétique sobre en carbone.

Réactions1 réaction à cet article

 
Les trois musquetaires

Nous avons tous que "la politique" pour sauver la planète question environnement n'est surtout pas dans les mains de plus pollueurs et les conservateurs. Les pays en developpement avancent bon-grès mal-grès plus vite en relation à nos vieux pensées. Nous savons aussi que l'avidité legendaire des pays "developpés" ne sont que partie remise car le pétrole le gaz et l'uranium entre autres matières imprescindibles sont dans ces pays, hélas... pour eux. Copenhague montre une fois de plus que le discour passe très mal pour ne pas dire plus du tout car la descente aux enfers du système occidentale n'est pas prêt à faire surface et exiger que "les autres" payent est stupide et cela se retourne peu à peu contre cette demarche de l'autruche. Le monde a les yeux dans d'autres horizons malgré que les divises accumulés soient encore ici. Plus pour longtemps à échèlle humaine!

fresco | 21 octobre 2009 à 10h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager