Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Permis minier guyanais : l'ouverture des travaux bloquée

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, a bloqué le 23 août l'ouverture des travaux prévus par la société Rexma sur le site aurifère de Saül en Guyane, après le lancement début juillet d'une enquête par le parquet de Cayenne pour "faux et usage de faux".

L'enquête préliminaire, lancée par le parquet, concerne "une possibilité de faux dans les documents d'expertise environnementale déposés par Rexma", ayant contribué au dossier d'enquête publique qui avait conclu en 2009 à un avis favorable au permis minier.

Dans une lettre adressée au préfet de Guyane Éric Spitz, que s'est procurée l'AFP, Arnaud Montebourg lui "demande de ne pas autoriser en l'état l'ouverture de travaux miniers", "sans préjuger des suites de l'instruction en cours". Le ministre pointe "des risques éventuels d'atteinte à l'environnement, à la flore et à la faune si le rapport d'étude devait avoir été effectivement tronqué".

Le préfet de Guyane a demandé dans un courrier daté du 23 août 2013 à la société Rexma, "de lui apporter rapidement tous les éclaircissements et précisions jugés utiles afin de déterminer si il existe des risques environnementaux qui n'auraient pas été portés à la connaissance de ses services et de la population", selon un communiqué de la préfecture. "Ces faits, s'ils étaient avérés, seraient d'une extrême gravité et conduiraient l'Etat à retirer sans délai le permis d'exploitation déjà accordé", conclut le préfet.

Confirmé en décembre 2012 par le ministre au dam des ONG environnementales, le polémique permis minier "Limonade" autorisait Rexma à exploiter l'or présent dans le secteur de la crique Limonade en Guyane, à 3 kilomètres du bourg de Saül. Les 120 hectares concernés par le permis se situent en zone de libre adhésion du parc national amazonien de Guyane.

Réactions2 réactions à cet article

 

Tiens, le MRP fait aussi MEDDE? :-) :D

Bob l'éponge | 27 août 2013 à 16h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonsoir
Bonne nouvelle, ne pas oublier que sans la pression permanente que je mène nous n'aurions peut-être pas une position aussi claire

D'autres engagements à venir
FM Lambert

FM Lambert | 31 août 2013 à 21h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Logiciel en ligne pour la gestion du développement durable Quentic GmbH