En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Nations Unies veulent intégrer la ''pauvreté énergétique'' dans le futur accord de Copenhague

Gouvernance  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Des experts du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) ont pris position hier à l'occasion d'une conférence de presse à l'ONU pour que la « pauvreté énergétique » figure au cœur de l'accord qui devrait être conclu à Copenhague.

Selon une nouvelle étude du PNUD et de l'OMS, pour réduire de moitié d'ici à 2015 le nombre de personnes vivant dans la pauvreté absolue (objectif du millénaire pour le développement) il va falloir donner l'accès à l'électricité à plus de 3 millions de personnes supplémentaires. En effet, le manque d'électricité pousse les populations à utiliser des combustibles fossiles dont la combustion est polluante et dangereuse pour la santé. Ainsi, chaque année, deux millions de personnes meurent à cause de l'exposition à la fumée dégagée par les combustibles fossiles.

''Si 1,5 milliard de personnes de plus avait accès à l'électricité, les émissions de gaz à effet de serre n'augmenteraient que de 0,9%. Ce taux ridicule ne peut être pris comme argument pour freiner les efforts en la matière'', ont déclaré Olav Krjoven (PNUD), Fatih Birol (AIE) et Luiz Augusto Cassanha Galvão (OPS).

Les experts reconnaissent toutefois qu'on ne peut rien faire dans ce domaine sans l'engagement et les investissements du secteur privé. ''Il faut combiner les efforts à tous les niveaux'', a expliqué Olav Krjoven.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager