En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Du maïs biologique aurait été saboté par un produit chimique

Agroécologie  |    |  Actu-Environnement.com
Jeudi 26 juillet dernier, la fédération Bio Aquitaine a annoncé que Bernard Pouey, agriculteur Bio à Saint DOS dans les Pyrénées-Atlantiques, avait porté plainte pour sabotage de parcelles de maïs biologique. Il a été soutenu par la fédération Bio d'Aquitaine et le syndicat ELB (confédération Paysanne Pays Basque).
Sur cette parcelle (composée de deux champs de 1,4 ha et de 0,4 ha) était réalisée une étude scientifique financée par le conseil régional pour mesurer la contamination pollinique générée par des maïs OGM sur des maïs non OGM, explique Bio-Aquitaine dans son communiqué. Cette étude était complétée par une mesure de la contamination des pollens et miels des ruches d'apiculteurs voisins. Selon Bio-Aquitaine, un huissier de justice et la gendarmerie de Salies de Béarn, ont constaté que les parcelles de maïs biologique avaient été aspergées d'un produit chimique qui en annule la floraison.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager