En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ouverture de la Semaine Internationale de l'eau à Stockholm

Eau  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
La 18ème édition de la Semaine mondiale de l'eau s'est ouverte dimanche à Stockholm et se tiendra jusqu'au 23 août. Intitulée « progrès et perspectives dans le domaine de l'eau : pour un développement durable dans un monde qui change », cette semaine réunira des spécialistes du monde des affaires, des gouvernements, des secteurs scientifiques et de la gestion des ressources en eau, d'organisations intergouvernementales, d'ONG, d'institutions de recherche et de formation et d'organes des Nations Unies. Organisée par l'Institut international de l'eau de Stockholm (SIWI), cette manifestation veut servir de lien entre pratique, science, choix des politiques et prise de décisions dans la recherche de solutions durables en matière de gestion des ressources en eau et de politiques de développement. L'édition 2008 examinera les conséquences du réchauffement climatique ou encore la problématique des biocarburants. L'angle d'attaque principal sera l'étroite corrélation entre eau et conditions sanitaires, plus précisément au sein des pays en développement.

Dans le cadre de l'année internationale de l'assainissement et pendant la présidence française du Conseil de l'Union européenne, le Ministère chargé du Développement Durable (MEEDDAT) a souhaité organiser un événement* parallèle à Stockholm avec le Partenariat français pour l'eau (PFE), le Conseil des ministres africains de l'eau (AMCOW) et le groupe de travail Afrique de l'Initiative européenne pour l'eau (EUWI). Le thème retenu pour cette rencontre est « Assainissement : Réconcilier santé publique et environnement - Un enjeu africain ».
Cet événement a pour objectif de démontrer que la santé publique et la protection de l'environnement, deux objectifs rattachés à l'assainissement, ne sont pas opposées mais complémentaires quelle que soit la technologie considérée (assainissement autonome, collectif, ou intermédiaire). Au travers des exemples présentés, la session vise même à montrer que cette complémentarité est indispensable à développer en Afrique, un continent où l'assainissement de base reste la seule solution techniquement et économique envisageable pour l'immense majorité des ménages ruraux et urbains.


*Référence de la session : Stockholm World Water Week, salle K24, jeudi 21 août, 17h30 – 20h00

Réactions1 réaction à cet article

 
eau

je pense que trés bientot nous auront un quota d'eau et qu'ensuite nous aurons a payer trés cher pour gacher l'eau comme nous le faisons
je me suis fais traiter de ' méchante'pour avoir osé le suggerer quand nos compatriotes comprendront ils ? j'ai fais 5 missoin au Burkina faso je connais un petit bout du probléme!!

Anonyme | 21 août 2008 à 15h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…