En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La réforme de la pêche s'annonce houleuse

Biodiversité  |    |  Euractiv.fr

Le 13 juillet, la Commission européenne a présenté ses propositions de réforme la politique européenne de la pêche (PCP). Les premières réactions laissent présager un débat passionné.

La commissaire européenne à la Pêche, Maria Damanaki, s'est voulue audacieuse dans ses propositions qui doivent permettre la réforme de la PCP.

Moins de quotas

Si elle a réaffirmé son souci de maintenir l'activité de la pêche en Europe et le niveau de vie des pêcheurs, elle a insisté sur la nécessité première de « gérer intelligemment » les réserves de poissons. Selon la Commission européenne, 75% des stocks sont actuellement surexploités.

Pour remédier à cette situation, les plans d'avenir de l'exécutif européen fixent plusieurs lignes directives :

  • réduire les quotas autorisés et les fixer plusieurs années à l'avance,
  • autoriser l'échange ou la vente des quotas,
  • les pêcheurs devront ramener à terre toutes leurs captures, mettant un terme à l'autorisation de rejet à la mer des prises non conformes,
  • favoriser des mesures au niveau régionales ou locales pour s'adapter au mieux,
  • conditionner le soutien financier au respect de l'environnement et mettre en place un contrôle strict de ces critères,

Inacceptable

Lors de sa présentation, Maria Damanaki s'est montrée ferme et sûre d'elle : "Si nous parvenons à réaliser cette réforme, les pêcheurs et les communautés côtières en seront les...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [13058] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager