Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Utilisation durable des pesticides : le Parlement rejette la proposition de règlement

Malgré une tentative de compromis de la commission Envi, le 24 octobre dernier, le Parlement européen a majoritairement rejeté, mercredi 22 novembre, la proposition de règlement sur l'utilisation durable des pesticides (SUR), à 299 voix contre, 207 pour et 121 abstentions. Ce texte fixait des objectifs de réduction des pesticides de moitié d'ici à 2030 et visait à interdire leur utilisation dans des zones sensibles.

Lors de la séance plénière, de nombreux amendements ont été présentés pour limiter cette ambition. « En conséquence, les députés européens qui souhaitaient un texte ambitieux ont décidé de voter contre la proposition vidée de sa substance dans son ensemble », explique Générations futures. « Aujourd'hui est un jour très sombre pour l'environnement et les agriculteurs », a réagi la rapporteure Sarah Wiener (Les Verts, Autriche), qui avait présenté un texte de compromis.

Côté États membres, le texte n'était pas beaucoup mieux accueilli. Le Conseil devra néanmoins se prononcer sur sa propre position, afin de décider s'il la rejette ou si elle est renvoyée devant le Parlement pour une deuxième lecture. En cas de rejet, la balle reviendra dans le camp de la Commission, qui devra décider de présenter une nouvelle version, ou pas. Peu probable au vu des prochaines échéances électorales, en juin prochain…

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Filtres HQE à plateaux pour piscines publiques CIFEC
Contrôles et mesures d'empoussièrement Eurofins Environnement France