En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plan de sauvetage du thon rouge de l'UE: le Parlement contre les dérogations

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Dans un rapport consultatif sur le plan pluriannuel de reconstitution des stocks de thon rouge adopté le 22 octobre, la commission de la pêche du Parlement européen estime que les pêcheurs de thon rouge doivent être indemnisés financièrement durant les saisons de fermeture de la pêche mais juge ''inacceptables'' les dérogations relatives aux zones spécifiques de pêche et la taille minimum du poisson car il n'existe qu'un seul et unique stock pour cette espèce en Méditerranée et dans l'Atlantique, indique la commission pêche dans un communiqué. Ces dérogations ne se justifient pas d'un point de vue biologique, provoqueraient de sérieuses distorsions de concurrence et se solderaient par une intensification de la pêche dans les zones concernées à laquelle participeraient également des bateaux qui n'y opèrent pas traditionnellement, explique le rapport.

Le Parlement européen indique qu'il est favorable à une compensation financière attribuée aux pêcheurs à la charge du Fonds européen de la pêche (FEP) qui sera versée aux équipages et armateurs pendant la saison de fermeture. Selon le communiqué, les députés européens souhaitent que les Etats membres soumettent à la Commission des plans de pêche indiquant le nombre de navires et madragues pour lesquels ils souhaitent demander des permis de pêche, accompagné d'informations sur l'effort de pêche prévu. La commission parlementaire propose également que la pêche nationale soit suspendue si un Etat membre ne fournit pas les données requises en matière de capture du thon rouge.

Le quota de 16.779,5 tonnes attribué à l'Union Européenne pour 2007 par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) étant déjà épuisé, la Commission Européenne a décidé de fermer la pêche au thon rouge le 19 septembre dans l'Atlantique Est et la Méditerranée. Le plan de reconstitution du thon rouge prévoit une réduction constante des quotas de pêche (de 20% entre 2006 et 2010) ainsi qu'une augmentation du poids minimum, porté de 10 à 13 kilos, avec des dérogations pour la pêche dans le golfe de Gascogne et pour les prises dans l'Adriatique destinées à l'élevage en cage. Le golfe de Gascogne fait déjà l'objet d'une dérogation (6,4 kg au lieu de 10), souligne le Parlement qui ajoute que la période de pêche à la palangre doit être limitée du 1er juin à la fin de l'année et, pour la pêche à la senne coulissante, du 1er juillet au 31 décembre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager