Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Plastique : Carbios accélère dans le recyclage des produits complexes en polyester

Déchets  |    |  P. Collet

Début juillet, ont été lancés deux projets de recyclage produits complexes contenant du polyester. Leur point commun ? S'appuyer sur la technologie de Carbios, le spécialiste français du recyclage enzymatique du polyéthylène téréphtalate (PET). Le premier projet est le consortium européen WhiteCycle spécialisé dans le recyclage des déchets plastiques complexes. Le second est un accord passé entre l'entreprise française et On, Patagonia, Puma et Salomon, en vue d'augmenter la recyclabilité de leurs produits.

Près de 10 millions pour travailler sur toute la chaîne

Doté d'un budget de 9,6 millions d'euros (dont 7,1 millions de financement européen) et coordonné par Michelin, WhiteCycle réunit 16 partenaires basés dans cinq pays (France, Espagne, Allemagne, Norvège et Turquie). Le projet a pour principal objectif de développer une solution circulaire pour le recyclage de produits complexes contenant des fibres de polyester (ou PET), comme des pneus, des tuyaux et des vêtements multicouches.

« WhiteCycle prévoit que, d'ici à 2030, l'adoption et le déploiement de sa solution circulaire conduira au recyclage annuel de plus de 2 millions de tonnes du troisième plastique le plus utilisé au monde, le PET. »

Le consortium travaillera sur l'ensemble de la chaîne de valeur : le tri, pour accroître la teneur en PET des flux de déchets complexes ; le prétraitement et le recyclage enzymatique (qui décompose le polyester en monomères) ; la repolymérisation des monomères recyclés ; la fabrication de nouveaux produits et la vérification de leur qualité.

Outre Michelin et Carbios, parmi les 16 partenaires figurent le producteur de tuyaux souples Mandals, le spécialiste des composites Kordsa ou encore Inditex, le groupe textile espagnol connu pour sa marque Zara. Synergies TLC, qui travaille au développement de solutions de tri automatisé des textiles usagés, et Estato, un spécialiste allemand du traitement des déchets industriels, y participent aussi. Cinq universités sont aussi associées, notamment l'Institut P' (ou Pprime) de l'université de Poitiers et du CNRS.

Surmonter la complexité des articles de sport

Quant au partenariat entre Carbios et On, Patagonia, Puma et Salomon, il a pour objectif de « mener des recherches sur la façon dont les produits peuvent être recyclés, évaluer le développement de solutions de collecte des articles usagés en polyester et tester des technologies de tri et de traitement ».

Les quatre entreprises expliquent que les vêtements, chaussures et articles de sport qu'elles produisent mélangent des fibres polyester à d'autres matériaux. Conséquence : leurs objectifs de recyclabilité « ne peuvent être que partiellement atteints avec les technologies de recyclage conventionnelles, qui portent principalement sur le recyclage de la bouteille à la fibre ». Les cinq partenaires se donnent deux ans pour progresser vers la recyclabilité de ces produits.

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Trémie à casque FC/FD adaptée à tous types de pulvérulents GOUBARD
Bennes basculantes GS hauteur réduite pour collecte de copeaux métalliques GOUBARD