En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Poweo : 25% de sa production issue des énergies renouvelables en 2012

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
A l'occasion de la présentation de ses nouvelles offres, l'opérateur d'électricité et de gaz Poweo annonce le 22 janvier avoir pour objectif de doter l'entreprise de capacités de production diversifiées avec 25 % d'énergies renouvelables pour 2012, dans le cadre de son plan industriel. Poweo indique investir dans l'éolien, la biomasse, l'hydraulique et le solaire.

Poweo rappelle qu'il dispose déjà de parcs éoliens. Le groupe précise également son développement récent dans le solaire, à Torreilles, une centrale photovoltaïque d'une capacité de 3 MW pouvant être étendue à 12 MW. Le fournisseur indique qu'il développe sept projets de cogénération à partir de biomasse dans le cadre de l'appel d'offres lancé par le Ministère de l'Industrie. Ces projets de centrales, d'une puissance unitaire de 7 à 16 MWe, valorisent des plaquettes forestières, de la paille ou des cultures énergétiques comme le miscanthus. Si ces projets sont sélectionnés, les centrales pourraient être mises en service à partir de 2010.

Les capacités éoliennes du groupe se portent à 41 MW, suite à l'acquisition de deux parcs éoliens en Eure-et-Loir (capacité totale de 24 MW) et dans l'Aude (capacité totale de 4 MW). Le groupe annonce également l'acquisition de douze turbines REpower et Vestas destinées à équiper, en 2008, deux parcs éoliens d'une capacité de 24 MW en Haute- Marne, sur les communes d'Is-en-Bassigny et d'Orcevaux-Brennes-Verseilles-le-Haut.

Poweo prévoit notamment l'implantation de centrales thermiques. Une centrale au gaz naturel (type CCGT) est en construction à Pont-sur-Sambre et des projets sont en cours à Beaucaire et à Toul.

Réactions1 réaction à cet article

 
Spéculation!

Nous voilà reparti dans le monde de la spéculation.
Protégeons l'environnement oui, mais des projets voient le jour à travers une même entreprise qui détient un monopole national sous prétexte d'emplois nouveaux. Il existe des sites où l'utilisation d'énergies renouvelables n'ont pas attendu les écolos, encore moins les financiers et Borloo... Ne soyez pas trop optimistes et veillez à ne pas trop exponentialiser vos prévisions, l'effet nénuphar n'en sera que plus vrai (économistes, financiers... à vos chiffres!).

WS03 | 29 mars 2010 à 21h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager