En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La politique déchets du gouvernement a été présentée en Conseil des ministres

Déchets  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
La secrétaire d'Etat chargée de l'écologie Chantal Jouanno a présenté aujourd'hui la politique déchets de la France pour les trois prochaines années en Conseil des ministres. Ce plan d'actions vise à atteindre les objectifs que la France s'est fixés dans le cadre de la loi Grenelle 1 à savoir réduire de 7% la production de déchets d'ici 5 ans, augmenter le taux de recyclage des emballages à 75% en 2012 et le taux global de recyclage à 35% en 2012 puis 45% en 2015, le tout afin de réduire les volumes de déchets enfouis et incinérés de 15% d'ici 2012.

Pour atteindre ces objectifs, le plan prévoit d'accentuer les efforts de prévention et d'introduire d'ici 5 ans d'une part variable liée au volume de déchets produits dans la tarification du service de collecte et de traitement des déchets.
Pour augmenter le taux de recyclage, la France veut élargir le principe de la Responsabilité Elargie du Producteur (REP) à de nouveaux déchets comme les déchets d'activité de soins à risque infectieux (DASRI) ou encore les déchets dangereux diffus des ménages.
Le plan national vise également à développer le traitement biologique des biodéchets via le soutien au compostage domestique et en obligeant les gros producteurs comme les cantines scolaires à trier ces déchets. Les déchets du BTP figurent également en ligne de mire car la directive européenne du 19 novembre 2008 demande que 70% de ces déchets soient valorisés d'ici 2020.

Pour financer ce plan, le gouvernement mise sur l'évolution de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) sur les incinérateurs et les décharges. Selon le ministère du développement durable, le budget dédié à la politique déchets devrait être multiplié par cinq au cours des trois prochaines années et atteindre 259 millions d'euros en 2011.

Réactions1 réaction à cet article

 
Quid du Sur-emballage

EN parti d'accord avec ce qui est énoncé, mais quid des "Suremballages" des articles de la grande distribution et autres, grands producteurs de déchets en puissance, l'état se doit aussi de faire pression sur eux ... Faites le compte de ce que peut contenir votre poubelle jaune ... Cela en devient affolant !!!
A faire cogiter les pro de l'emballage, cela aurait surement aussi une vertu économique pour ces entreprises en dépensant moins. Il y a surement des ingénieurs au chômage qui seraient ravis de pouvoir se pencher efficacement sur dilemme ...

babar | 14 octobre 2009 à 17h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…