Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Produits chimiques : la Commission européenne veut améliorer l'accès aux données

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Améliorer l'accès aux données relatives aux substances chimiques en supprimant les obstacles techniques et administratifs. Telle est l'ambition affichée par la Commission européenne à travers une proposition de règlement sur laquelle elle ouvre un Article publié le 20 juillet 2022

Réactions2 réactions à cet article

 

"Et lux erit et illuminet in finem" (traduction personnelle: Et la lumière sera et éclairera en fin de compte)!

Ce projet de nouveau règlement était devenu, ô combien, nécessaire. Il a pour ambition (j'allais dire pour honneur) de faire appliquer le principe "une substance - une évaluation", l'accès "aux données de surveillance préconisées dans le plan d'action "zéro pollution", et la stratégie UE pour l'utilisation des données concernant les produits chimiques.
Objectif évident: Transparence sur l'ensemble des données acquises ou à venir, encadrement des études, travaux et surveillance des substances chimiques, uniformisé pour les autorités de l'UE et pour chacun des Etats Membres.

Cette proposition de règlement européen, si elle est adoptée, représentera un sérieux contre-feu à la nouvelle tendance "New Approach Méthodologies", portée par certains groupes politiques et instillée par certains feu-follets de la science, pour le cas où cette nouvelle "philosophie" prospèrerait. Laquelle "philosophie" prône, grosso modo, que tout produit chimique doit être retiré de l'usage, agricole notamment, dès lors qu'il appartient et est classé dans une famille chimique comprenant d'autres produits reconnus toxiques chez l'homme et/ou les animaux et et/ou pour l'environnement ... Ceci est ridicule, naturellement.

(...)

Euplectes | 21 juillet 2022 à 16h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

(...)

... Ceci est ridicule, naturellement, mais la crainte du ridicule n'arrête ni ne décourage les cancres de la science, pas plus que ceux de l'école, qui veulent changer les paradigmes (modèles de référence) de la logique ou les programmes éducatifs, leurs piteux résultats ne satisfaisant pas leurs attentes fatiguées.

Pour ceux et celles que cela intéresse, l'article ci-dessus, excellent, fournit toutes les références nécessaires à l'édification de l'opinion de chacun, ainsi que le lien pour les contributions demandées par la Commission européenne.

Bien à vous,

Euplectes

Euplectes | 21 juillet 2022 à 16h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

A lire aussi

Offres d'emploi

Formations professionnelles

XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France